Press "Enter" to skip to content

Télévision : Gilles Garnier, conseiller général, invité sur le plateau de Paul Amar

Gilles Garnier, invité en tant que Président du groupe communiste du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis sur le plateau de Revu & Corrigé, sur France 5 hier samedi 18 octobre 2008, (rediffusée dimanche) et interrogé entre autres sur les sifflets de la Marseillaise au Stade de France, mais aussi sur l’annulation de quelques scènes de tournage du futur film de Luc Besson, avec Johnn Travolta.

A partir de la 31ème minute minutes de l’émission, Gilles Garnier donne son avis sur les sifflets pendant le chant de la Marseillaise par la chanteuse Laam lors de la rencontre amicale au Stade de France entre la France et la Tunisie, mardi dernier.

Cet incident avait indigné toute la classe politique ! Les réactions ont été nombreuses : “Il y a un respect à avoir dans le pays dans lequel on vit”… Faut il mettre fin à la rencontre en cas d’incident ? Faut il déplacer le lieu de la rencontre ? Faut il suspendre les matchs amicaux avec les équipes concernés ? Pour Marie George Buffet, il faut entendre la colère de ceux qui ont sifflé ! Pour Michel Platini, il dénonce le fait que le sport soit pris en otage par la politique !

Gilles Garnier soutient les propos de Michel Platini :

En effet pour Michel Platini, les politiques n’ont pas à se mêler de cela, les sifflets existent depuis toujours, mais ils n’étaient pas médiatisés ! Pour lui, ce n’est pas une insulte, il y a trois ans, la marseillaise était tout autant sifflé, sans que cela soit alors exploité ! C’est à l’arbitre de décider et non aux politiques de décider si le match doit être arrêter ou non.

Cesser l’hymme ? Michel Platini, lui-même avoue n’avoir jamais chanté l’hymme national, qu’il considère comme un chant guerrier, mais « cela n’empêche pas un homme d’aimer son pays » précise-t-il !

Voir la vidéo sur France 5