Un matin presque comme les autres… avec des tartines beurrées

Pour la rentrée municipale, une nouveauté : un nouvelle rubrique que vous ne retrouverez que sur mon blog politique satirique de Noisy-le-Sec : “Les chroniques romanesques politico-fiction de 93sang30” ! Régulièrement, 93sang30 s’amuse à romancer les sujets d’actualités qui font jaser à Noisy-le-Sec. Le sujet du jour ? C’est inévitablement, le mariage de Jean-Paul Lefebvre, dans la salle des mariages, ce samedi 1er octobre 2011. A lire sans modération et à prendre comme d’habitude au second degré ^^

Nouveau : découvrez les chroniques politico-fiction de nos élus noiséens

Chapitre Premier
Un matin presque comme les autres… avec des tartines beurrées 

Jean-Paul Lefebvre est élu nouveau Maire de Noisy-le-Sec… Des applaudissements grondaient toute la salle des mariages de Noisy-le-Sec… Aaaaahhh…. C’est par un hurlement que le rêve que fait chaque nuit Jean Paul s’est brutalement interrompu… ce matin là. Sa compagne venait de pousser un cri de désespoir en ouvrant les volets.
– Mais qu’est-ce qui ne va pas ? Demanda Jean Paul à sa future épouse, en se levant brusquement…les yeux tout engourdis et eblouis par la lumière du soleil qui pénétrait désormais dans la chambre après que que les volets eut été ouverts…
– Il ne va pas pleuvoir aujourd’hui ! le soleil brille, le ciel est bleu… lui répondit elle tristement…
– et les oiseaux chantent,… ! et c’est pour ça que tu hurles et que tu me réveilles ?
– Mariage pluvieux, mariage heureux… tu as oublié que c’est aujourd’hui le grand jour, j’ai pas fermé l’œil de la nuit et suis debout depuis les aurores…
– Mais non, ma p’tite chérie, ca fait des mois que j’attends cela… Ne t’inquiète pas, et pour que le bonheur soit total, il faudra attendre… un peu… 2014, se reprit-il à demi-mot.
Sa compagne le regardait s’étirer les bras dans son pyjama à rayures bordeaux et bleu marine. Je ne veux pas que tu vois la robe, promis ?…lui demanda-t-elle… Je te le promets, lui rétorqua Jean Paul avec son joli sourire…
Se dirigeant vers la porte de la chambre, la jeune femme se retourna : “Prépare toi vite, mon cœur, je nous ai préparé un petit déjeuner avec des tartines beurrées, je descends… rejoins moi dans le jardin…” la journée va être longue et il te faut prendre des forces….

Après que sa future épouse eut versé une tasse de café à son futur mari, Jean-Paul la regarda puis rompit le silence : “je ne doute pas un seul instant, qu’aujourd’hui, tu seras la plus belle femme de Noisy… Y a intérêt ! y aura du beau monde !”
– Qui ça ? Nasser Ferradj, et Francis Flouzat…? interrogea-t-elle les yeux remplis de désirs d’avenir…
– Je pensais davantage à Claude Bartelone… Quel prestigieux et symbolique témoins… de notre amour. J’en connais une qui va être verte en apprenant cela ! Ceci dit, c’est sûr …au fond de moi, la personne que j’aurai le plus désiré avoir comme témoins est Laurent Fabius…mais fallait pas rêver !
– Bouuuh, moi, rien qu’à l’évocation de ce nom, j’ai le sang qui se glace, dans le dos…

Au bout de quelques instants de méditation, elle reprit la parole : “Histoire de changer de discussion, tu as vu que Duartman avait repris son blog, il nous présente tous ses vœux de bonheur ?”
– Que je veux… après tout quelque part, c’est un peu grâce à lui, si on a fait un beau voyage en Egypte, non ? Il a largement participé au financement de notre voyage de noces… me trompe-je ?
– Oh Jean-Paul… N’importe comment, 93sang30 est sympa avec moi, il m’apprècie bien, en plus il dit à tout le monde que je suis quelqu’un de bien,… moi !
– Peut être qu’il n’est pas si mauvais que cela et qu’il pourrait bien me servir un jour, reconnut Jean-Paul Lefebvre, perplexe, plongé dans ses pensées… C’est pour ça que je lui dis bonjour dans la rue lorsque je le croise… et puis, de toute façon, je préfère qu’il vienne au mariage plutôt que Alda Pereira Lemaître, elle, je ne ne la supporte plus ! D’ailleurs, je ne l’ai même pas invitée ! Vivement qu’elle quitte le PS, à défaut de quitter la ville ! Au fait, Je t’ai dit qu’au conseil municipal de jeudi elle avait aussi évoquer l’éventualité d’un mariage… manquerait plus qu’elle instrumentalise ça aussi !

La jeune amoureuse se leva, debout droite devant son futur mari, assis, une tasse de café à la main… pour déclarer sur un ton solennel : Monsieur Jean-Paul Gilbert Lefebvre, avec vous, je ne me mêlerai point de vos questions politiques mais je vous l’ai toujours dit : je reste convaincu que vous ferez un très bon Maire… mais à la condition d’être plus modéré et plus fair play ! .
– Jean-Paul répondit par un sourire, la déclaration de sa future épouse flatta son égo… Il la pris par le bras pour la faire s’avancer vers lui et l’embrassa langoureusement… Il était fier d’elle, jamais il n’aurait imaginer qu’il se remarierait un jour. Elle était une épouse parfaite ! Pas difficile ! Et bonne cuisinière en sus.

Quelques minutes plus tard, la jeune femme reprit ses esprits :”Jean Paul, je te promets de tout te dire et jamais rien te cacher…”
– moi aussi, mon trésor
– C’est pourquoi je ne comprends pas pourquoi tu aies demandé à Anne Déo de nous marier… Elle est ton adversaire politique en se coltinant avec Gilles, surtout, elle n’est plus grand chose, même pas Maire Adjointe.. C’est elle qui a plus besoin de toi …que toi d’elle pour relancer ta carrière politique. Pourquoi n’as tu pas demandé au Maire en personne de nous marier ?…
Jean Paul ne répondit pas. Nerveux, il était devenu blême. Il ne s’attendait pas à une telle question. Il ne voulait pas enfreindre la règle numéro 1 dans son couple : celle de ne pas parler politique et encore moins de dévoiler une quelconque stratégie.
– Ca va ? Tu ne dis rien ? Dis quelque chose… insista-t-elle en le fixant droit dans les yeux… Au bout de quelques instants d’un silence interminable, il se redressa sur son siège, la regarda fixement et lui demanda : “Tu peux me beurrer une autre tartine, s’il te plait…”

Lecture complémentaire :

bientôt les photos du mariage de Jean-Paul Lefebvre et Soraya Mioudi en présence de Claude Bartelone comme témoins du marié, Laurent Rivoire, Clément Cressiot, mariage du 1er octobre 2011 à Noisy-le-Sec


Les chroniques romanesques de 93sang30 ne sont qu’un exercice de style, une oeuvre de fiction, inspirée de faits réels que vous retrouverez régulièrement en exclusivité sur le blog 93sang30.com. Elles n’ont aucun autre objectif que celui de divertir… tout en sensibilisant les noiséens à l’actualité municipale, et en savoir plus sur la véritable personnalité de nos élus… Elles sont à lire sans modération et à prendre comme d’habitude au second degré ^^