Press "Enter" to skip to content

Posts tagged as “rentrée”

Anne Déo,est-elle allée trop loin lors du dernier conseil municipal ?

Voila plusieurs jours que je l’ai appris, maintenant que j’ai vérifié mes informations, je suis en mesure de vous expliquer cette pathétique affaire ! Mais avant, j’aimerai rappeler que tant que la justice n’a pas rendu son verdict, toute personne inculpée est présumée innocente !

Une nouvelle plainte pour diffamation est en cours de dépôt contre ANNE DEO, directrice d’école et maire adjointe, par Olivier Deleu, conseiller municipal  !

Une main courante a déjà été enregistrée au poste de police de Noisy-le-Sec qui sera “transformée” en plainte lorsque “la preuve” sera récupérée et présentée…à savoir la bande son du dernier Conseil Municipal. Mais cela, ne s’arrête pas là encore ! Car une autre procédure pour cette même affaire est en cours d’exécution contre Anne Déo… : en effet, une lettre est prête à être envoyée au doyen des Juges d’instruction du Tribunal de Bobigny pour attirer son intérêt sur l’affaire !

Définition: la diffamation

C’est le moment pour moi de vous expliquer ce qu’est la diffamation (je suis devenu un expert en la matière avec les 5 autres procès actuellement en cours) ! La diffamation est porté atteinte à l’honneur d’une personne en exposant des faits ! Qu’ils soient erronnés ou VERIDIQUES, à partir du moment où les propos tenus portent atteinte à l’honneur d’une personne, cela devient de la diffamation !

Devant le Juge, pour se défendre, il faut prouver sa bonne foi ! Et convaincre que le but recherché était avant tout d’informer et non de nuire personnellement à la personne visée !

A titre d’exemple dans les années 80, lors d’un débat politique aux moments des présidentielles, Rocard avait déclaré que Jean-Marie Le Pen avait torturé durant la guerre ! Jean-Marie a porté plainte pour diffamation, et ce n’est que la cour de cassation qui a relaxé Michel Rocard ! La cour de cassation a estimé que le but d’informer était plus important que celui de nuire à l’honneur de son interlocuteur !

Mais qu’à donc dit Anne Déo ?

Lors du dernier conseil municipal du 23 octobre dernier, un débat a eu lieu sur la délibération pour accorder une subvention (obligatoire que doit verser la commune) à l’établissement Sainte-Croix, école privée depuis 1944 (me semble-t-il) sous association avec l’état situé à Henri Barbusse à Noisy-le-Sec, en application de la loi de 1959 sur la question !

Il s’est avéré que lors de ce débat, Anne Déo a pris la parole et semble être allée trop loin dans ses propos ! Elle a notamment déclaré que si cet établissement d’enseignement privé était passé sous contrat avec l’Etat, c’était uniquement pour pouvoir toucher des subventions de la part de la commune !” Mais, elle a surtout ajouté : “et c’est le jour où les enfants de Mr Deleu sont entrés dans cette école !“… Donc si l’établissement est sous association avec l’Etat, c’est (SOUS ENTENDU) uniquement pour pouvoir toucher des subventions pour financer l'”Ecole à Deleu” !

Voici un extrait de ses propos où elle dénonce la loi de 1959 sur la laïcité et sur le fait que les communes doivent verser une subvention de fonctionnement aux établissements soclaires privés sous contrat avec l’Etat, ce qui signifie qu’elle s’engage à respecter le programme de l’Education Nationale.

Anne Déo dénonce donc tous “les hommes politiques de droite, en 1959 et ceux qui ont continué à instrumentaliser ce débat au nom de la sacro-sainte liberté de chacun pour affaiblir l’ école publique et privilégier l’école privée.
Parce que de fait, elle est privilégiée…elle bénéficie des fonds publics et des fonds privés payés par les parents ! Mais Mr Deleu , vous le savez très bien ! Puisque vos enfants ont fréquentés l’école !”

“Vous savez très bien qu’ils n’acceptent pas tous les élèves ! Vous savez très bien que ce que j’ai dit tout à l’heure n’était pas mensonger et que lorsque les enfants posent des problèmes comportementaux , ils sont tout simplement virés et que nous nous les récupérons dans nos écoles publiques, dans un état pitoyable, je dois le dire ….. donc Mr deleu, je ne vous autoriserai pas à me traiter de menteuse.”

Mais surtout elle ajoute :

“En revanche, je vous ferai remarquer que ce n’est pas un hasard si c’est en 2004 que l’école Sainte Croix s’est subitement, mise à envisager de porter plainte pour avoir un contrat !”

“Dois je vous rappeler au cas où vous auriez la mémoire fragile que c’est précisément que c’est losque vos enfants sont arrivés que vous avez engagé, en tant que parent d’élève, l’école sainte Croix dans cette direction !”

J”‘en ai la preuve et vous le savez !”

Anne Déo relance la guerre ecole publique / école privée : agit-elle dans l’intérêt des Noiséens ?

Quel mépris pour cet établissement discret qui ne fait jamais parler d’eux, et qui donne une enseignement de qualité et de proximité dans notre commune ! De quoi se plaint-elle encore ? Que les classes sont surchargées ? Justement, cet établissement libère des places elle devrait être satisfaite ! Pourtant durant ce conseil elle s’est plainte également de devoir récupérer des cas sociaux hérités de l’école Sainte-Croix !

De toute évidence, Mme Déo n’aime pas la concurrence et utilise son mandat de maire adjoint pour servir ses intérêts premiers avant ceux des Noiséens ! De surcroit, j’ai du ma à comprendre comme une femme comme Anne Déo puisse se mettre hors la loi, penser d’abord à ses intérêts personnels au lieu de ceux des Noiséens !

Je rappelle que Anne Déo est Directrice d’une école publique, et que je pense qu’elle n’aurait pas du intervenir sur la question : elle n’agit pas dans l’intérêt des Noiséens ! Cette école existe depuis bien longtemps, offre un enseignement de qualité, et est sous association avec l’Etat, ce qui signifie entre autre, qu’elle respecte le programme de l’Education Nationale !

Olivier Deleu prêt à retirer sa plainte… il attend des excuses publiques !

En attendant, Monsieur DELEU s’est dit prêt à retirer sa “plainte” dés lors que Mme Déo présente publiquement ses excuses lors du prochain conseil municipal prévu le 27 novembre prochain !

Va-t-elle avoir l’audace politique, l’humilité, l’intelligence et le courage de le faire ? Réponse : le 27 novembre prochain !

PS : les peines infligées par les juges pour diffamation son généralement minimes, voire insignifiantes !