Press "Enter" to skip to content

Posts tagged as “olivier deleu”

L’élection municipale partielle va-t-elle être annulée ?

Tout le monde le constate, tous les candidats ont fait coller leur affiche de campagne dans les panneaux officiels, tous sauf Olivier Deleu ! Mais qu’attend t il pour se lancer ? A-t-il déjà abandonné sa campagne, avant même de l’avoir véritablement commencé ? A ces questions légitimes, des éléments de réponse ont été apportés par son porte parole officiel, le Mickaël Keul du Post.fr… le Jose Mauvais du web, dans le cadre d’un article publié ce vendredi 26 novembre 2010.

1- Rôle de la commission de propagande électorale

JENB rappelle, dans cet article que les différentes affiches officielles doivent passer auprès de la Commission de propagande ” de la préfecture pour validation qui vérifie si les documents destinés à l’affichage officiel sont conformes aux règlements édictés par le Code Électoral. C’est faux !

C’est encore une désinformation supplémentaire de la part de JENB ou peut-être autre chose… En effet, la commission de propagande électorale vérifie la conformité des bulletins, circulaires (profession de foi) et affiche pour une seule raison : la prise en charge des frais d’impression de ces dernières dans la limite de 2 affiches par panneau d’affichage et de 2 bulletins et de vote et 1 circulaire par électeur … Rien d’autre !

Cette commission s’est justement réunie ce matin, vendredi 26 novembre vers 10h00 en préfecture.

Tout est nickel, même si apparemment, les communistes, par le biais de Roland PAVOT auraient tenté de faire appel en vain en raison du fond blanc de l’affiche de campagne de ALDA PEREIRA LEMAITR. M Pavot, avec tout le respect que je vous dois, si vous ne voyez pas les couleurs, peut être devriez vous aller consulter. En effet, il est probable qu’un excès de la couleur rouge a des effets secondaires sur votre vision de notre société.

Je déplore néanmoins que l’on ne trouve rien dans votre article sur les demandes de renseignements qui ont été formulées par la commission aux autres candidats….Mais, Monsieur le grand reporter (JENB), pour la polémique….,  il faudra repasser !

2- La date officielle d’ouverture de campagne

Mais comme pour crédibiliser ses écrits, JENB publie un extrait de l’arrêté préfectoral n°2010-2510 du 20 octobre 2010 et signé du Préfet Christian Lambert et dans lequel il est stipulé que « La campagne électorale sera ouverte du lundi 28 novembre 2010 00h00 au samedi 4 décembre à minuit pour le premier tour ».

C’est sa seconde erreur ! Décidément, on ne pourra rien retirer de fiable de ses articles car, sur le sujet, il me semble que le code électoral est parfaitement clair :

La campagne électorale est ouverte à partir du deuxième lundi qui précède la date du scrutin et prend fin la veille du scrutin à minuit. En cas de second tour, la campagne électorale est ouverte le lendemain du premier tour et prend fin la veille du scrutin à minuit. Article R26 Version en vigueur au 26 novembre 2010, depuis le 13 octobre 2006Modifié par Décret n°2006-1244 du 11 octobre 2006 – art. 5 () JORF 13 octobre 2006, du code électoral, partie réglementaire, livre 1er +titre1, chapitre V : propagande.

Lundi 22 novembre 00h00 ou lundi 28 novembre 00h00 ? Quelle est la bonne date pour le lancement de la campagne ?

3- Un prétexte pour justifier son retard ?

Ce n’est pas grave d’être à la bourre pour la sortie des affiches, ça arrive à des gens très bien d’arriver en dernière position, même pour une liste fût-ce t-elle menée par un éminent candidat, aguerri depuis 1989 aux affaires communales.

Mais Ce qui est bien plus grave encore, c’est de justifier son retard derrière un arrêté qui ne remet nullement en cause l’article R26 du code électoral au contraire puisqu’il est dans le visa du présent arrêté ! Mais que voulez-vous ? Même Jean-Paul Lefebvre, l’adjoint actuel aux affaires juridiques de la ville le sait bien et pour une fois, il ne me démentira pas : on ne s’improvise pas juriste
– en copiant-collant des extraits codes du droit français,
–  en apprenant par coeur des extraits de décisions de justice,
–  ou pire en étant candidat ou soutien en tant que grand reporter international à la Mickaël Keul pour une liste fût-ce t-elle menée par un éminent candidat, aguerri depuis 1989 aux affaires communales.

Alors si Olivier Deleu, en bon élève (discipliné) de 1er de la classe, préfère attendre lundi 0h00 pour débuter officiellement sa campagne et coller son affiche… C’est son choix… Mais, ça fait tout de même bien désordre que l’UMP ne soit pas en ordre de bataille !

On le sait tous, les textes de loi ne sont qu’une question d’interprétation… Qui a raison qui a tord ?
Allez savoir…, si Olivier Deleu a raison, sans nul doute, il fera son devoir de citoyen et d’élus responsable en veillant à ce que cette élection se fasse conformément aux lois qui régissent notre république….et que toutes les règles du jeu soient identiques pour tous !

Reste à savoir si Olivier Deleu va se décider à franchir un cap inattendu : celui de faire un recours pour demander l’annulation de cette prochaine élection partielle qui lui est apparemment défavorable…