Press "Enter" to skip to content

Posts tagged as “olivier deleu”

La politique par la preuve ! PAS par de la farine !

Mme Alda Pereira Lemaitre (ex Maire de la ville entre 2008 et 2010) n’est jamais satisfaite. Après avoir été lâchée par ses amis (d’abord verts, puis communistes et enfin la quasi totalité des socialistes), elle a trouvé de nouveaux amis : des avocats !

Tous les jours sur sa page Facebook, elle ne peut pas s’empêcher de se réjouir de la condamnation de tel ou tel adversaire politique. Mais pas seulement ! Ses amis de gauche aussi, comme Jean-Paul Burot et Patrick Lascoux (anciens membres de son ex-majorité) qui ont été condamnés pour avoir manquer de respect à la police municipale.

Qu’est-ce qu’elle aime la police, Alda… au point d’aller témoigner – alors que la ville ne s’était pas constituée partie civile dans ces affaires – contre des élus qui l’avaient faites Maire en votant pour elle deux ans plus tôt à son conseil municipal d’installation. Elle trépigne de joie chaque fois que la justice lui donne raison… A défaut des électeurs… LOL.

Qu’est ce qu’elle est expansive sur son mur Facebook quant il s’agit d’imposer son point de vue… Pourtant, c’est le silence qui prédomine dans les séances du conseil municipal ou les réunions publiques, où par ailleurs, elle se fait toute discrète. Et pour cause !

Aujourd’hui, on se demande ce qu’elle préfère : Retrouver l’union de la gauche ou les faveurs du procureur ? Mais Alda n’est jamais en reste.

Elle avait porté plainte aussi contre X (en visant pertinemment des responsables de l’UMP dont Olivier Deleu) pour un tract dénonçant les indemnités les plus fortes à Noisy, jusqu’à elle.

Dans ce tract, les méthodes avaient été aussi qualifiées de “dictatoriales”. Ce sont ces mêmes méthodes que ses proches alliés (verts et communistes) devenus adversaires depuis, dénonceront à maintes et maintes reprises publiquement.

Ces responsables de l’UMP, dont Olivier Deleu ont été condamnés pour injure (seulement et Non pour diffamation, malgré ce que Mme Pereira Lemaitre affirme sur mur Facebook). C’est vrai que le terme était un peu excessif (mais en matière politique l’excès est l’usage de l’argumentation politique) MAIS ils ont été relaxés sur les propos tenus concernant ses fortes indemnités qu’elle empochait en tant que Maire et Pdg DE LA SEMINO (Contribuables + locataires de logements sociaux). Ce qui veut dire, apparemment, que l’on pourrait affirmer librement que Mme Pereira Lemaitre “touchait” vraiment beaucoup beaucoup,lorsqu’elle était Maire… sans craindre, ses foudres judiciaires.

La crise… c’était peut-être pour ses électeurs, mais pas pour elle. Le coeur à gauche mais le porte-feuille à droite !!!

Mais attention ! Madame Pereira Lemaitre n’en a pas fini avec la justice. Elle a encore rendez-vous en appel avec BEBOP & LULLA (Noisy Hebdo) et bientôt Croqueminois qui était pourtant dans ses meilleurs amis blogueurs (même si j’étais son préféré…). Et des rendez-vous judiciaires, il y en aurait peut-être d’autres encore ! En effet, tous ont fait appel de la décision du tribunal de Bobigny, plus connu pour sa sévérité en matière de délinquance qu’en matière de liberté d’expression et de droit de la presse. C’est à la 17ème chambre que vont se juger, une chambre beaucoup plus pointue en la matière (et qui, personnellement, m’a toujours été plus favorable).

Dommage qu’on n’associera plus son som, qu’essentiellement, à toutes les affaires de justice lancées pentant son très très court mandat de Maire, à son sens aiguisé “de la justice”, son manque d’humilité et son ardent désir de se venger de toutes celles et ceux qui osent la contredire.

Heureusement que François Hollande, lui, ne porte pas plainte chaque fois qu’un geste (ou un mot) ne lui plaît pas. Alors qu’à la Chandleur, une femme l’a enfariné, M Hollande est resté humble et n’a pas porté plainte ! La politique par la preuve ? A méditer, ma chère Alda !


Réaction de F. Hollande à son enfarinage par francoishollande