Jeudi 26 mars 2009 : un Conseil Municipal « fresque » parfait !

Anne Déo, Gilles Garnier et tous les élus du groupe de ceux que s’ressemblent et qui s’assemblent sont heureux de vous annoncer qu’ils ont voté le budget de madame le Maire.

30 voix pour, 9 contre et il aura fallu quelques amendements pour faire passer la pilule d’un vote qu’on nous promettait impossible depuis des mois sans avoir la peau de notre police municipale.

[flv:https://www.93sang30.com/wp-content/uploads/2009/03/film_fresque.flv https://www.93sang30.com/wp-content/uploads/2009/03/film_fresque.jpg 320 240]

Je veux bien me garder des propos « orduriers » mais je ne peux pas empêcher les comportements conspirateurs ou bagarreurs : rendez-vous LUNDI 6 AVRIL 2009 pour apprécier le wamashi geri que Nicole Rivoire a mis à Jean-Paul Lefebvre

Et pourtant Alda Pereira Lemaître, élue Maire depuis plus d’un an déjà, a réussi à faire voter « son » budget.

C’est même le 1er budget de notre ville dirigée par une Maire socialiste qui fait face à tous les coups bas depuis son élection mais qui a su relever tous les défis avec beaucoup de courage, d’intelligence et de détermination.

Bien sûr tout n’est pas encore parfait et elle a encore son adjoint aux finances qui lui colle aux baskets ! Comme si au bout d’un an, avec tout ce qu’elle a (sur)passé, elle n’était pas capable de se passer de lui pour gérer la ville !!! Pour le logement, elle se passe bien de Mamadou Gueye… lol

D’ailleurs, à la surprise générale, elle a prise tout le monde de court en proposant le vote du budget chapitre par chapitre afin que les noiséens venus en nombre sachent en toute transparence ce qui est voté.

Et surtout, elle rappelle, en s’adressant aux élus communistes et verts de sa majorité, qu’elle les a entendu dans leur demande de suppression du service de police municipale et que par respect pour les noiséens elle fera un référendum pour trancher cette question. Cette proposition ne figurait pas dans ses engagements de campagne et c’est donc une sortie de crise logique.

En tout cas les communistes, qui ne voulaient pas entendre parler de ce budget comprenant des dépenses de personnels liées à la police municipale ont alliés les verts à leur stratégie de re-négociation des taux d’augmentation à la dernière minute.

Avec tout leur programme social et la nouvelle politique du personnel contractuel en voie de stagiairisation notre municipalité va-t-elle avoir les moyens de mener sa politique ?

Il semble que les élus socialistes ont été mis devant le fait accompli par un adjoint aux finances qui n’a pas résisté à la pression de ses collègues présidents de groupe GRR comme les a rebaptisé le Parisien 93 !!! N’est pas Maire qui veut… lol


Source : le Parisien du samedi 28 mars 2009

Lectures complémentaires

Journée de la femme à Noisy-le-sec : les photos des graffs qui choquent les Noiséens