Press "Enter" to skip to content

Posts tagged as “deuil”

La mort de M Claude Pernès marque les esprits

Le Maire de Rosny Sous Bois est décédé dimanche 23 mai 2010 à la suite d’une longue maladie. Nombreux sont les habitants, les amis, les sympathisants , les politiques, toute classe confondue qui partagent leur peine et veulent témoigner de leur amitié et leur reconnaissance à l’égard d’un grand homme, aujourd’hui disparu. Ci dessous , le message envoyé par sa famille centriste, aujourd’hui en deuil.

Maire de Rosny-sous-Bois depuis 1983
Conseiller Général de la Seine-Saint-Denis : de 1985 à 2004
Président de l’Association des Maires d’Ile-de-France depuis 1995.
Conseiller régional et administrateur du STIF de 2004 à 2010
Président de la Commission consultative des polices municipales depuis mars 2002

Claude Pernès, Maire de Rosny-sous-Bois et Président de l’Association des maires d’Ile-de-France (AMIF), est décédé dimanche 23 mai des suites d’une longue maladie à l’âge de 66 ans, à la clinique Hoffmann.

Né le 27 mars 1944 à Brest (Finistère), Claude Pernès était maire de Rosny-sous-Bois depuis 1983 et Président de l’AMIF depuis 1995.

Les démocrates et centristes de la ville et du département, saluent un élu engagé, un élu passionné, au service de sa ville et de sa région.

Maire depuis 27 ans, Claude Pernès a consacré toute sa vie à l’action publique de sa ville et au développement et au rayonnement de l’Ile-de-France. Il était de ces élus toujours dans la recherche du consensus qui se donnent sans compter à leur vocation. Une vocation qui était moins la politique que le service de ses concitoyens. Il avait la passion des projets, le sens du concret et le souci de l’autre comme en témoigne le changement profond de sa ville et la place qu’occupe à présent l’AMIF ; une association au-dessus des clivages politiques.

Sa famille, les rosnéens, les élus franciliens viennent de perdre un homme qui mérite, au sens plein de ce terme, le beau qualificatif d’Humaniste.
Tous les centristes d’Ile-de-France adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille et aux Rosnéens.

La date des obsèques ne nous est pas encore connue.

Le Bureau départemental centriste de Seine-Saint-Denis