Press "Enter" to skip to content

Sabine Rubin a dépensé 28 739.81€ pour son humble permanence au 30 rue Dombalse à Noisy le sec !

C’est dans un pauvre petit immeuble de Noisy-le-Sec, que notre députée mélenchoniste Sabine Rubin a choisi d’héberger sa permanence. Pourtant, pour 2018, elle déclare avoir dépensé la somme de 28 739.81€ soit 2 394.98€ par mois pour un pauvre appartement dans un modeste immeuble de la rue Dombasle à Noisy-le-Sec qui lui sert de permanence.

2 394.98€ par mois pour un bureau : c’est énorme ! A-t-elle perdu le sens des réalités économiques ? A titre de comparaison, les frais de permanence de Stella Dupont, députée ex-socialiste devenue LaRem représentent 27% de ses dépenses annuelles contre 45.49% pour notre députée de Seine-Saint-Denis, Sabine Rubin, le département le plus pauvre de France. Enfin, pauvre peut-être mais par pour tout le monde !

Pour tenter de se justifier, notre députée du département (le plus pauvre de France) affirme qu’elle a effectué d’importants travaux qui justifient que quasiment la moitié de ses dépenses en tant que députée est allée à sa permanence. C’est énorme ! C’est pourquoi je n’ai pas attendu de la voir traîner dans les rues de Noisy-le-Sec pour lui demander des explications. Je lui ai donc écrit !

Madame la députée,

Il vient de me faire porter à ma connaissance, l’information vérifiée que vous auriez dépensé en 2018, la somme de 28 739.81€ pour votre permanence située à Noisy-le-sec, au 30 rue Dombasle dans un immeuble modeste. Ramené au mois, cela fait 2 394.98€ par mois.

Il semblerait que cette somme ne soit pas sincère au regard de la valeur locative de votre permanence. Cependant, il semblerait que vous ayez effectué des travaux dans ce local.

Je souhaite avoir le détail de ces travaux, les devis effectués et une copie des factures.

En vous remerciant par avance de tout l’intérêt que vous porterez à ma demande, je vous prie de croire, Madame la Députée, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

François Duarté

Ma demande formulée voilà maintenant plusieurs heures attend toujours une réponse.

Autre chose qui m’interpelle : ce sont ses frais de communication ! En effet,  près d’un tiers de ses dépenses a servi à sa communication soit près de 20 000€ ! C’est énorme ! Pour ma part, je n’ai vu qu’un bilan de mi-mandat, constitué de deux pages. Ce n’est quand même pas son blog wordpress (gratuit) avec le thème Blogline (dont il existe un tuto de 6 minutes pour apprendre à l’installer et le configurer) qui va lui plomber son budget communication de plusieurs milliers d’euros quand même ? https://themesinfo.com/blogline-wallpapers-wordpress-theme-bmyb

Un nom de domaine, c’est 10€ par an, un espace d’hébergement, c’est 30€ en moyenne par an. https://www.youtube.com/watch?v=KdlQugOAYEQ

Sans parler du fait, que son site ne semble même pas être conforme à la loi. Où sont les mentions légales qui indiquent clairement le nom de la responsable de publication ? Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon a été condamné pour avoir manqué à ce devoir.

Comment peut-on dépenser autant d’argent dans le département le plus pauvre de France ? A titre de comparaison, la députée Stella Dupont n’a dépensé que 13 834€ en frais en communication sur la même période, soit presque deux fois moins que notre députée mélenchoniste si proche du candidat aux élections municipales de Noisy-le-Sec : Olivier Sarrabeyrouse !

Si en plus, en matière de communication, elle emprunte le code couleur de notre Maire centriste, Laurent Rivoire,  alors là, on se dit que c’est du n’importe quoi ! Mais, ici à Noisy-le-Sec, on a l’habitude de ce genre de méthode. Surtout qu’à aucun moment dans son bilan de mi-mandat, Sabine Rubin n’a l’honnêteté de préciser à quelle famille politique elle appartient.  Pourquoi n’assume-t-elle pas ? Même si une couleur n’appartient à personne,  chaque famille politique a sa propre identité visuelle; et plus qu’ailleurs, le code couleur en est un élément important.

Du bleu turquoise avec de l’orange, de qui se moque-t-on ?

Oui,  de qui se moque-t-on ? Sûrement de Gérard Philipe, immense comédien et acteur, l’une des principales vedettes de l’après guerre. dont une salle porte le nom à Noisy-le-Sec, au 115 rue Jean-Jaurès, puisque notre députée Sabine Rubin ne sait toujours pas orthographier son nom, comme on peut le voir en dernière page de son document de propagande politique, dans son bilan de mi-mandat !

 

18 125.23 € pour faire de la communication bâclée ? sans relecture ? N’est-ce pas là de l’argent jeté par la fenêtre ?


Gérard Philipe, immense talent de théâtre et de cinéma dont le nom est aujourd’hui massacré par notre députée mélenchoniste de Seine-Saint-Denis Sabine Rubin, dans son bilan de mi-mandat

De tout cela, je me demande ce que pense Mme Agnès Roblot-Troizier, déontologue de l’assemblée nationale.

Qui sera le premier à donner son avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *