Régionales 2015 // 17 ans de gestion socialo-verto-communsite : Stop ou encore ?

Les élections régionales du second tour auront lieu dimanche 13 décembre 2015. Pour l’Ile de France, trois candidats vont s’opposer dans les urnes,mais les deux favoris CLAUDE BARTOLONE et VALERIE PECRESSE sont au coude à coude.

Sans que les Noiséens ne s’en rendent réellement compte, l’histoire de notre ville va complètement dépendre de cette élection. Le prolongement du tramway T1 par la rue Jean Jaurès ne tient qu’à un fil fragile. Si Valérie Pecresse remporte cette élection, alors le tramway ne passera pas par la rue Jean Jaurès, elle s’y est engagée.

Ce qui m’a marqué dans cette campagne c’est la violence des propos, des injures et autres invectives entre les candidats pour l’Ile de France. Et la palme revient à Claude Bartolone qui  a démontré son véritable visage durant cette campagne qui ne s’est jamais autant montré aussi agressive et parsemée d’injures et d’adjectifs peu valorisants.

cb

Le 9 décembre, dans un interview accordé à Claude Bartolone, le Parisien titrait : “Valérie Pécresse est ringarde“. Mais comme souvent, c’est celui qui le dit qui y est.

Le ringard en politique c’est celui qui aime le confort et le cumul des mandats
Qui est ce qui veux cumuler ses mandats ? Celui de député (de ma circonscription et qu’on ne voit jamais par ailleurs) ? Celui de Président de l’assemblée Nationale ? Celui de Président de la Région ?
C’est Monsieur Claude Bartolone !

A contrario, Valérie Pecresse a promis de ne se consacrer qu’à sa mission pour l’Ile de France, sans aucun autre mandat en parallèle.

Le ringard en politique c’est celui qui connait mal son territoire
Qui avant le mois de mai, n’imaginait même pas se présenter aux régionales ? Comme il fallait impérativement éviter une énième candidature de Jean Paul Huchon, François Hollande lui a demandé de se présenter. C’est ce qui explique qu’il connaisse mal notre région et qu’il a du potasser un minimum, ce qui ne l’a pas empêcher de nombreuses erreurs et approximations. Surtout il a travaillé sur un programme pour rien, et proposé des idées démagogiques qui  marquent les esprit comme celle de renommer la région ILE DE FRANCE en PARIS.  Mais ca, c’était avant que son programme ne sert à rien puisqu’il a fusionné sa liste avec les Verts et les communistes,  et en deux jours, pas évident de proposer un programme clair et réfléchi. Le pire serait qu’il impose son programme sans l’avis ni l’accord de ses partenaires verto communistes, avec qui, il va devoir gouverner la région s’il est élu.

A contrario, Valérie Pecresse travaille depuis 2010 à son projet pour les franciliens. Depuis 2010, elle est sur le terrain. C’est la seule à s’être rendu à Noisy le Sec durant la campagne discuter avec les commercants et rencontrer les associations de transport. Valérie Pecresse n’a rien d’une ringarde. Elle ne se contente pas d’une ou deux images diffusées dans les médias où l’on n’a pas hésité à melanger les genres.

Le ringard en politique considère qu’il faut “abîmer son adversaire”, lui “coller des images”
C’est celui qui dévalorise les femmes en tentant de la réduire à ce qu’elle n’est pas, a la faire passer pour une incompétente et à la constamment la rabaisser. Claude Bartolone a tres peu critiqué le FRONT NATIONAL pourtant présent au second tour, non il préfère se focaliser sur celle qui risque de tout lui faire perdre.

Claude Bartolone sent que sa fin est proche et ca le rend nerveux. Rien n’est joué et il tente tout pour se faire remarquer, quitte à dire n’importe quoi et à déraper. En voulant taper sur son adversaire, il a évoqué la “race blanche” des beaux quartiers de l’Ouest Parisien qui serait privilégié si elle était élue. A ce niveau, on ne peut plus parler de maladresse mais de véritable gaffe pour ne pas dire bêtise..

Jean Christophe Lagarde dans un article fort intéressant et que je vous conseille de lire (cliquez ici) souligne un point essentiel : “Vous accusez Valérie Pécresse, que vous définissez comme une “adversaire”, de défendre la “race blanche”. La France que vous décrivez serait donc une addition de communautés de couleurs différentes, d’origines différentes, de croyances irréconciliables. Vous renvoyez chacun de nous à son origine et à son physique. Vous ignorez donc nos mérites et nos valeurs. N’est-ce pas la définition du racisme ?

Faire entrer le mot “RACE” dans une campagne pour attaquer son principale adversaire républicain est totalement stupide et abjecte. Cette provocation risque de lui coûter très cher dimanche prochain. L’être humain, Monsieur Claude Bartolone n’appartient à aucune RACE : ni blanche ni noire. Nous ne sommes pas des chiens !

.

Des candidats de votre “pedigree”, Monsieur Claude Bartolone, les électeurs n’en veulent plus. Vous stigmatisez la Seine Saint Denis tout en ignorant les vrais problèmes de fonds que les électeurs auraient aimé entendre de votre bouche. Que raison vous revienne M Claude Bartolone et je vous préfère vous voir comme homme de cœur, comme humaniste, comme homme qui soulève les coeurs et la joie plutôt que la triste facette que vous avez démontrée lors de cette campagne.

Votre mépris pour la plus grande ville de votre circonscription : NOISY LE SEC est flagrant, tout cela parce que le Maire n’a pas la même couleur politique que la votre. Je ne vous parle même pas de la question du prolongement du tracé du Tramway, projet pour lequel vous êtes favorable rien que par idéologie politique, et , sans que le bien être des Noiséens vous importe.

Pour toutes ces raisons, j’appelle à voter VALERIE PECRESSE dimanche prochain. C’est la seule option credible pour les franciliens. C’est l’unique recours électorale qu’ont les NOISEENS de sauver notre marché, nos commerçants, notre centre ville. C’est la seule alternative plausible pour que notre ville soit moins polluée également par les nombreux embouteillages que le T1 va apporter. Ce sera une ville plus sûre également car les pompiers pourront circuler plus librement rue Jean Jaures. Si Valérie Pecresse devient Présidente de Région, elle sera nommé Présidente du STIF, le syndicat des transports Ile de France et aura les pleins pouvoirs pour stopper le projet fou des socialistes de détruire le centre ville de Noisy le Sec avec le prolongement du T1 par la rue Jean  Jaurès.

Claude Bartolone a davantage chercher à diviser qu’à rassembler. Jamais il ne sera le Président de région de tous les franciliens. Il a cherché a stigmatisé la Seine Saint Denis, à moins que cela ne soit les beaux quartiers de Neuilly sur Seine ou de Versailles ? Claude Bartolone a introduit le mot “RACE” blanche pour évoquer les français des beaux quartiers de l’Ouest Parisien  et mieux attaquer son adversaire Politique. C’était stupide et abjecte. Une affaire qui se retrouvera devant les tribunaux puisque Valérie Pecresse a annoncé porter plainte contre Claude Bartolone pour INJURES AGRAVEES.

Oui pour toutes ces bonnes raisons, j’apporte tout mon soutien à VALERIE PECRESSE. Votez utile ! Votez VALERIE PECRESSE. Chaque Vote pour LE FRONT NATIONAL c’est faire perdre une voix à Valérie PECRESSE et avantager indirectement le candidat RINGARD de cette élection, qui a davantage chercher à diviser plutôt qu’à rassembler tout au long de cette campagne qui trouvera son épilogue dimanche soir.

Il me semble, Monsieur Bartolone, que dans cette campagne pour l’Ile de France, le “ringard” se conjugue bien au masculin.”  – Chantal Jouanno, Sénatrice

.

Faire entrer le mot “RACE” dans une campagne pour attaquer son adversaire alors que le FRONT NATIONAL est également présent au second tour est totalement stupide et abjecte. Cette provocation risque de lui coûter très cher dimanche prochain. L’être humain, Monsieur Claude Bartolone n’appartient à aucune RACE : ni blanche ni noire. Nous ne sommes pas des chiens !

Dimanche, STOP ou ENCORE ? Dimanche, tous aux urnes.
Dans ses dernières déclarations le Président de l’Assemblée Nationale parlant de “race blanche” a non seulement dérapé mais a surtout oublié de parler de l’Île-de-France et de ses besoins en termes de transports, de sécurité, de jeunesse et de développement économique.

Le FN de Wallerand de Saint-Just est crédité de 18% des voix, le PS avec CLaude Bartolone avec 39%) et Valérie Pecresse (43% des voix selon les dernières estimations). Le Front National arriverait en troisieme position avec 18% des intentions de voix, loin derrière les deux favoris.
Ainsi VOTER pour le FN, c’est DISPERSER les voix de la droite et AVANTAGER ainsi la candidature de CLAUDE BARTOLONE. C’est pourquoi, il faut voter UTILE pour que le PS, les communistes et les verts ne conservent pas la région Ile de France. Après 17 ans de gestion socialo communiste, veut on que ce continue ? Stop ou encore ? La réponse est entre les mains des électeurs et notamment des abstentionnistes.

valerie