Press "Enter" to skip to content

Olivier Sarrabeyrouse : “ll doit avoir très chaud aux fesses”

Eh oui, ce sont bien les mots que Olivier Sarrabeyrouse, candidat à la fonction de 1er magistrat d’une ville de près de 44 000 habitants,  publie sur son compte Facebook, ce samedi 4 janvier 2020. Ramener la campagne plus bas que la ceinture, le candidat communiste s’y connait bien. On a l’habitude.

Odeur de loose peut-être ?

Olivier Sarrabeyrouse est furieux que des petites affichettes collées sur les panneaux d’affichage publique “Je préfère Laurent Rivoire” soient apparues recouvrant une partie de ses affiches de campagne.

Qui a collé par dessus tous les autres candidats une feuille blanche pour n’y coller que son affiche et celle de son amie Anne Déo ? Pour rappel, il n’y a pas que les panneaux d’affichage que ces deux candidats : Olivier Sarrabeyrouse et Anne Déo ! Le saviez-vous  ? Le siège des Verts EELV de Noisy-le-Sec est tellement proche du Parti communiste Français, qu’ils partagent les mêmes locaux !

Olivier Sarrabeyrouse affirme que Laurent Rivoire est le SEUL à ne pas respecter le collage partagé et démocratique. Puis s’étonne que rien n’a vraiment changé depuis 10 ans !

Je tiens à rappeler à ce candidat “Donneur de leçon” qu’en la matière, il ne devrait pas trop la ramener. Qui pendant la campagne des dernières élections présidentielles fut surpris en train de taguer en rouge “Mélanchon” ? Par hasard, ce ne serait pas un “très très très proche” du parti communiste et du candidat Olivier Sarrabeyrouse ?

Quel autre candidat a fini la dernière campagne municipale bien tristement en distribuant un faux tract du Maire ?  C’était bien les équipes de Olivier Sarrabeyrouse.

Pour ces campagnes électorales qui débutent, va-t-on assister à une guerre des colleurs d’affiche ? Probablement, comme partout ailleurs, c’est de bonne guerre… L’avenir nous le dira.

Alors Monsieur Olivier Sarrabeyrouse, surveillez donc vos paroles. Ne soyez pas grossier, le titre auquel vous postulez demande davantage de dignité et de respect ! Il ne faudrait pas que vos électeurs aient honte de vous.

Et s’il vous plaît, balayez devant votre porte avant de critiquer les autres, car à Noisy-le-Sec, les électeurs ne sont pas dupes ni des démagogues ni des donneurs de leçons… à la noix. A bon entendeur !