Press "Enter" to skip to content

Noisy-le-sec : au coeur d’une bataille entre Elisabeth Guigou et Claude Bartolone ?

A cause de la question de police municipale qui leur est restée au travers de la gorge… et après les Verts, ce sont les communistes qui ont annoncé leur démission du conseil municipal de Noisy-le-Sec ! Les Noiséens vont donc être appelés à revoter, probablement le 5 ou 12 décembre prochain, en tout cas, d’ici la fin de l’année pour élire leur prochain maire.

Ce que les Noiséens ne savent peut être pas, c’est qu’actuellement, Noisy-le-Sec est peut être au coeur d’une bataille entre Elisabeth Guigou et Claude Bartolone.

Lundi 4 octobre 2010 : la semaine qui débute, devrait être décisive pour l’avenir de Noisy : c’est, en effet, cette semaine que les partis politiques vont donner leur investiture au candidat de leur choix.

Alda Pereira Lemaitre sera-t-elle tête de liste PS ? Ce serait légitime et méritée ! Elle a tout fait pour sauver la majorité offrant même à Gilles Garnier la possibilité d’avoir 19 sièges au conseil municipal ! Une offre qui ne se refuse pas…. qu’il a refusé !

Alda Pereira Lemaître, tête de liste PS ? Ce serait une catastrophe pour Jean-Paul Lefebvre qui se verrait probablement écarter de l’échiquier politique pendant quelques années. C’est peut être pour cela qu’il met tout son coeur à l’ouvrage pour que cela soit Elisabeth Guigou qui soit tête de liste PS. Dans ce cas, d’après les rumeurs, il deviendrait son premier adjoint, avec Anne Déo en troisième position ! Il a donc tout à gagner, rien à perdre ! Enfin, presque. C’est sans compter sur Claude Bartolone.


Un élu socialiste rend sa délégation et critique violemment le Maire (PS), quelles motivations avait cet élu pour démissionner alors que le Maire venait juste d’annoncer une nouvelle élection prochainement dont elle était d’ores et déjà candidate ?
Et si cette histoire n’était qu’une vulgaire manoeuvre politicienne pour discréditer le Maire ?

J’entends une petite voix qui me dit : et Helmut Bonnet ? Soyons sérieux deux minutes !… S’il vous plaît, l’heure est grave :

En politique, rien n’est simple ! Jusqu’à présent, le 7eme adjoint au Maire,  ne sachant sur quel pied danser, avait ménagé la chèvre et le chou avec brio : sur sa page Facebook, Jean-Paul Lefebvre, prenait soin de flatter aussi bien Claude Bartolone qu”Elisabeth Guigou, en publiant aussi bien des vidéos, des articles de presse, que des rendez vous médiatiques, de l’un ou de l’autre, alternativement.

M Bartolone ne cache pas son ambition de retrouver ses terres d’origine et d’être candidat aux législatives. Mme Guigou, elle, souhaite résister encore un peu, pour ne pas quitter son siège. La concurrence est rude.

La situation est encore plus délicate, pour Elisabeth Guigou qui a prôné la règle du non cumul des mandats, comme l’un des fondement de la rénovation de Parti ! Paradoxalement, aujourd’hui on la pousse à occuper, en plus, la place de Maire, la place de Alda Pereira Lemaitre,…un peu malgré elle. Si elle est acceptait, sa crédibilité risque d’en prendre un coup d’autant plus qu’elle aurait déclaré “vous auriez vu la tête de la droite, lorsque la règle du non cumul des mandats leur a été présentée !”… Moi, il me tarde de voir la tête de la gauche quand elle verra que Mme Guigou-apôtre de la règle du non-cumul des mandats- est la première à y déroger,… à la première élection partielle qui se présente !

A moins qu’elle ne soit contrainte de faire un choix !

Lors du dernier conseil municipal, les attaques du couple Guigou/Lefebvre contre la droite et plus spécialement contre la famille Rivoire sont désormais inscrites à jamais dans les annales de l’histoire politique noiséenne. Cela ne trompe personne : ces deux là, c’est un couple qui est déjà en campagne électorale ! Personne n’est dupe !

Pas sûr que cela ravisse M Bartolone de voir prochainement Mme Guigou, vice présidente de l’interco, députée et Maire de Noisy-le-Sec. Pas sûr qu’il se réjouisse à l’idée qu’on lui confisque, pendant quelques années encore, un siège qu’il lui semble être tout destiné et qu’il mérite ! Est-il utile de rappeler que l’avenir des conseils généraux est “flou” à défaut de dire “sombre” ?

De plus, Mme Guigou a une revanche à prendre sur Alda Pereira Lemaitre, vis à vis de EST ENSEMBLE ! Va-t elle se placer en tant que concurrente de Alda Pereira Lemaitre ou va-t-elle la soutenir comme elle l’avait fait durant la campagne électorale de 2008, pour avoir une chance de remporter cette nouvelle conquête électorale ?

Tout va donc, se jouer dans les prochaines heures ! Quoi qu’il en soit, Alda Pereira Lemaitre, Maire de Noisy-le-Sec, à défaut d’être soutenue par une poignée de socialistes qui se battent entre eux pour devenir Maire, peut compter sur ses troupes et sur les noiséens qui sont beaucoup plus nombreux à la soutenir , que ce que certains élus socialistes s’obstinent à faire croire…

Et même si tout est prétexte pour la déstabiliser, c’est une femme qui a du cran, qui est courageuse, qui n’a rien à se reprocher ! Elle !

Que la CGT soit instrumentalisé par le parti communiste, ce n’est un scoop pour personne. Que Francis Flouzat, conseiller municipal démissionnaire (délégué en charge de la tranquilité), gère la communication de son couple comme il l’entend , c’est son droit le plus absolu ! Qu’il se serve de cette affaire à des fins politiciennes, je n’ai, personnellement guère de doutes.

Mais, ce que je pense surtout et ce dont, je suis persuadé c’est que Francis Flouzat n’est pas l’auteur de l’allocution dont il a eu beaucoup de peine à lire le soir du 30 septembre dernier : ce n’est pas son style, d’ailleurs, j’ai cru reconnaître le style d’un autre élu ! Mais faute de preuve, je me garderai bien de vous citer son nom ! 😉 Devinez ! Revoyez la vidéo ! Appréciez !

Quoi qu’il en soit, Alda Pereira Lemaitre sera bien candidate à la prochaine élection : tête de liste PS ou non ! D’ores et déjà, elle a prévenu : “j’irai jusqu’au bout” ! Jean-Paul Lefebvre a du souci à se faire !

4 Comments

  1. fred lundi 4 octobre 2010

    Recette infaillible (vue sur le net):

    Créée et éprouvée par un grand chef.

    Tout d’abord il faut laisser macérer les éléments de 18 à 30 mois maximum.
    http://www.lepoint.fr/archives/article.php/67016

    Puis éviter de perdre dès le premier tour pour quelques voix (62)

    http://www.ina.fr/politique/elections/video/CAB01013253/resultats-de-vote-elections-municipales-a-avignon.fr.html

    Et enfin, attendre un sursaut

    http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/I08010355/elisabeth-guigou-a-propos-de-sa-defaite-a-avignon.fr.html

    Ne pas oublier un zest de proximité et de disponibilité sinon il y a un goût amer, serrer quelques mains et faire quelques bises, c’est mieux pour le décor.

    PS: A Avignon on fait trois bises, en région parisienne on en fait quatre;

  2. jujubette94 Post author | lundi 4 octobre 2010

    c’est un labrador ?

La discussion est close.