Noisy-le-Sec : 23h40, une bombe explose…

Pourquoi trouve-t-on
des bombes de 250kg à Noisy-le-Sec ?

Découvrez en EXCLUSIVITE un documentaire INEDIT sur NOISY LE SEC, réalisé pour France3

Ce mardi 17 février 2015, aux environs de midi (12h10), alors que des travaux pour la tangentielle nord ont lieu près des rails en face de face de la gare de Noisy-le-Sec, un engin mécanique en creusant chatouilla un obus, a demi enterré. Immédiatement, la gare fut évacuée et plus aucun train de circulent dès 12h30.

Selon une source policière, «l’engin pourrait être encore en capacité d’exploser». «Quand c’est comme ça, on ne prend pas de risques. On ne sait jamais», a souligné cette source. Un périmètre de sécurité a été mis en place. L’équipe de déminage de la Préfecture de Paris est envoyée d’urgence à Noisy-le-Sec.

bombe16

europe1

Les policiers firent évacuer la gare et tous les habitants dans un périmètre de 300 mètres. Les élus de la majorité se sont alors mobilisés pour organiser et accueillir les noiséens à la rue et ayant pour interdiction de rentrer chez eux pour des raisons de sécurité. Ainsi, plus de 700 habitants ont été évacués ! Tout le centre ville gare, le COEUR de Noisy le Sec, se trouva alors paralysé de longues heures !

bombe01

Dès le début de l’après midi, la municipalité communique en temps réel dans les réseaux sociaux à l’attention de ses administrés :

ville04

Des 13h10, j ‘entends sur France Infos, que le trafic ferroviaire est totalement interrompu en destination de la gare de l’Est. Mais à aucun moment, la ville de Noisy-le-Sec n’a été citée.

ville05

Ville06

ville07

Mais d’où vient cette bombe ?

La bombe pèserait près 250kg, elle aurait été lâchée sur Noisy, il y a de cela,  près de 71 ans. La nuit du 18 avril 1944 où Noisy le Sec a failli mourir…

bombe3

(source le Parisien.fr)

bombe4

120 trains ont été annulés et plus aucun train de circula à partir de 12h30, ce mardi 17 février 2015.

Ce n’est qu’en fin d’après midi, qu’un jeune frappa à ma porte. Il habite au 5 rue Pierre Semard et on lui interdit de rentrer de chez lui. Il ne sait pas où aller. Un policier lui a bien dit que la ville avait mis à disposition un car et qu’ils étaient pris en charge avec des couvertures à boire et à manger au gymnase Langevin, mais il était un peu perdu et dégouté qu’il préfèra venir me voir. Je le conduisis en voiture au Gymnase Langevin où Nicole Rivoire en personne, Maire de la ville de 2003-2008 accueillit ce noiséen.

bombe10

Les élus de la majorité étaient là : Alexandre Benhaim et Elisabeth Lefeuvre installaient les matelas dans le gymnase LANGEVIN qui était maintenant séparé en deux : une partie pour ceux qui voulaient s’allonger et une autre pour ceux qui préféraient attendre assis… Des boissons et des pizzas furent distribués…

bombe02

bombe07

bombe12

Il a été décidé que la bombe ne serait pas déminée, mais qu’on la ferait bien explosée ! La bombe pèse 250kg ! Elle a été ensevelie avant qu’on ne la fasse explosée. Derrière les commandes, un seul homme : le préfet de la Seine Saint Denis qui est le seul  habilité a donné le feu vert pour procéder à l’explosion.

bombe18

Initialement prévue aux environs de 20h, puis 21h, puis 22h, ce n’est que finalement vers 23h40 que l’instruction fut donnée et que l’obus explosa. L’explosion se fit ressentir dans une grande partie de la ville. “Cela a vibré chez moi, je ne savais pas ce qu’il se passait, j’ai cru à un tremblement de terre” me témoigne, sorti paniqué de chez lui  et qui s’était rendu à la police municipale vers23h50.

Même sur les réseaux sociaux, l’explosion fit écho avec des commentaires comme celui de cette noiséenne :
flippant

«Entre 150 et 200 personnes sont actuellement dans le gymnase», a pour sa part affirmé le maire (UDI) Laurent Rivoire, selon qui «tout se passe sereinement». Oui, Finalement, tout s’est bien passé, les citoyens noiséens on pu rentrer chez eux et tout le monde fut soulagé. Tout comme bon nombre d’élus et de policiers qui ont su gérer cette mini crise avec brio. Bravo au service communication de la ville, bravo aux élus de la majorité qui étaient les SEULS présents à soutenir les Noiséens dans ce moment difficile.  Tout cela, pendant que certains autres élus de l’opposition se la coulent douce sur les pistes de ski ou bien préfèrent rester tranquillement au chaud plutôt que d’aller sur le terrain… et qui préfèrent rester silencieux derrière leur mur Facebook, tout en surveillant la moindre information diffusée sur le sujet.

bombe01

L ‘adjoint au Maire d’astreinte, Marcel Soligny et adjoint au conseil de quartier du Merlan et du Londeau, ce jour  là, peut lui aussi souffler ! Décidément, quelle journée ! Que d’émotions !

flippant02

Reste que d’autres bombes sont toujours peut être là, en train de dormir, sous nos pieds… Reste que ce fait divers fait remonter d’horribles bribes de souvenirs de l’histoire la plus sombre qu’à connu notre ville, comme par exemple cette nuit où à 23h40, un mardi 18 avril 1944, Noisy a failli mourir… Ce soir-là plus de 3 000 bombes de 250 à 500kg chacune tomba sur la ville…

 

 

noiseen02 noiseen01

Parisien18fev-2015bombe
Source : Le Parisien du 18 février 2015

Mise à jour du 28/02/2015
EDITO DU MAIRE dans le journal LE NOISEEN DE MARS 2015
editoMARS2015

1 réflexion sur « Noisy-le-Sec : 23h40, une bombe explose… »

  1. Alors c’est bien une explosion qui m’a réveillé cette nuit. Jh’abite trop loin pour en avoir ressenti les secousses, et pourtant.

    Allez savoir combien d’obus dorment encore sous notre sol…

Les commentaires sont fermés.