Press "Enter" to skip to content

Nicole Rivoire s’adresse personnellement aux Noiséens

Voici le message personnel qu’envoie Nicole Rivoire aux Noiséens :

Amis Noiséens,

c’est à vous que je m’adresse aujourd’hui,

A vous qui m’avez élue maire de Noisy-le-Sec en janvier 2003,

A vous qui avez voté à nouveau pour nous en 2008,

A vous qui avez fait un autre choix cette année-là, mais qui avez été cruellement déçus ensuite par une municipalité incapable de gérer ou construire ensemble notre ville,

A vous qui avez récemment emménagé à Noisy,

A vous qui vous attendiez à me retrouver en tête de liste lors des toutes prochaines élections municipales,

A vous tous enfin qui êtes rappelés aux urnes en décembre 2010 suite à une implosion de la majorité de gauche et à un désastre général en mairie,

Je souhaitais vous transmettre ce message.

Si j’avais été réélue maire en 2008, j’aurais continué à exercer mon mandat et la mission à laquelle j’ai consacré ma vie : celle de servir ma ville et mes concitoyens.
Mais ce retour au statut de chef de l’opposition municipale pendant plus de deux ans a changé la donne. J’ai continué à apporter la contradiction au jour le jour dans la ville, en conseil municipal ou dans les réunions de quartier. J’ai eu le temps de prendre du recul et j’ai décidé que le moment était venu pour moi de laisser place à la génération suivante.

J’ai été élue d’opposition de 1983 à 2003, maire de 2003 à 2008. J’ai toujours exercé ces mandats avec sincérité, loyauté et impartialité et jamais de façon partisane. Je suis fondamentalement attachée à un esprit d’ouverture, de respect  de l’autre.

Cet esprit sincère, je le retrouve intact chez mon fils Laurent et c’est pourquoi son nom s’est tout naturellement imposé à moi pour conduire une liste jeune, dynamique, tournée vers l’avenir.

Certes, je ne serai plus la locomotive, mais je figurerai en bonne place sur cette liste, j’y jouerai un rôle actif, auprès de vous citoyens Noiséens, mais aussi auprès du personnel communal  dont je me suis toujours sentie très proche.

Nous sommes tous écœurés par le spectacle affligeant que nous donne la municipalité dirigée par Alda Peirera Lemaître, avec ses dissensions portées sans pudeur sur la place publique.
Nous en avons tous été les témoins médusés, pendant que notre ville était abandonnée par ces élus irresponsables. Je me devais dès lors de m’engager et prendre position à nouveau pour participer au sursaut politique noiséen.

Je ne vous quitterai donc pas, et si l’on vous parle de succession ou de dynastie comme certains ont déjà essayé maladroitement de le faire, je rappelle que ma famille est au service de Noisy et de tous les Noiséens depuis des générations, non pas par intérêt ni par carriérisme, mais par idéal.

Nous défendons les valeurs auxquelles nous croyons et nous redonnerons à Noisy la dignité dans la conduite des affaires communales qu’elle n’aurait jamais dû perdre.

Soyez assurés de ma volonté affirmée, avec Laurent Rivoire et son équipe, d’apporter un nouvel élan indispensable à Noisy, avec vous et pour vous.

Nicole Rivoire
Présidente du groupe d’opposition municipale de Noisy-le-Sec
Maire de Noisy-le-Sec de 2003 à 2008

6 Comments

  1. Antoine H, Merlan vendredi 15 octobre 2010

    Je suis très sensible à votre message, Madame Rivoire, cette décision vous honore, mais on peut être rassurés que vous ne nous abandonniez pas pour autant.
    Les politiques s’accrochent trop souvent à leur fauteuil, vous leur faites un pied de nez !

  2. Julia Post author | vendredi 15 octobre 2010

    Madame Rivoire, je tenais à vous dire que j’ai été touché par votre message. Je regrette bien entendu que vous ne vous lanciez pas tête de liste, mais je suis heureuse de savoir que vous jouerez un rôle important auprès de votre fils. Peut être serez vous même la 1ere adjointe ?
    Merci Madame Rivoire de tout ce que vous avez fait pour Noisy !
    Je vous embrasse fort et je suis de tout coeur avec vous et votre fils.
    Tendrement
    Julia
    Une noiséenne attendrie

  3. sabrina vendredi 15 octobre 2010

    c tout a votre honneur

  4. Ourcq-93 samedi 16 octobre 2010

    La ville possède un potentiel énorme : terrains immenses, proximité de l’Ourcq, 6 km de Paris, très nombreux transports, petits quartiers semi-pavillonnaires et leurs jardins, prix de l’immobilier attractifs …

    Saurez-vous suivre l’exemple de Pantin ou du 19ème arrondissement de Paris ? Saurez-vous les exploiter au mieux, et en faire parler en bien (éco-quartiers, grands évènements culturels, activités nautiques, initiatives locales des habitants etc.), plutôt que de laisser raison à tous ceux qui critiquent (à raison malheureusement) la Seine-st-Denis ?

    Ou peut-être laisserez-vous continuer de s’accumuler les ordures jetées quotidiennement sur les trottoirs (ex: Petit-Noisy / Pont de Bondy) et autres incivilités en tous genre, en n’osant pas tout reprendre à zéro, et fédérer entre elles les énergies de ceux qui ont envie d’avancer mais qui n’osent plus …

    Bonne chance,

    Cordialement

  5. amourgloire&beauté samedi 16 octobre 2010

    notre paysage politique est-il si pauvre qu’il n’y ai pas de poids moyen entre la succession dynastique et les manoeuvres des politiciens parisiens cherchant desespérement une raison d’être (ou une ville pas trop loin de la capitale pour s’y faire parachuter) ?

    Si enfin, on pouvait trouver un bon père (bonne mère, çà marche aussi) de famille pour gérer notre grande ville de presque 40 000 hab. Quelqu’un qui ne dépense pas l’argent que l’on a pas. Qui ne tombe pas dans le piège de l’emprunt-nos-enfants-paieront. Y-a-il un pompier pour éteindre l’incendie ? Le PCF a creusé la tombe, Mme Rivoire a effondré les bords, Mme Pereira a fait le pas en avant … Qui mettra l’échelle ? Qui construira un escalier pour en sortir ?

    [vous remarquerez que j’utilise Mme devant le nom de nos élues, en opposition à l’usage de M Garnier, et par simple politesse]

  6. mc0607 mercredi 20 octobre 2010

    la photo en couleur sympa et surtout le courrier intéressant bonne chance à LAURENT et son équipe

La discussion est close.