Les communistes du quartier du Londeau écrivent une lettre ouverte au maire de Noisy-le-Sec

Une lettre ouverte étonnante de la part des militants communistes, distribuée dans le quartier du Londeau, a été envoyée à Alda Pereira Lemaître, en sa qualité de Maire et de Présidente de la Semino !

Que nous apprend cette lettre ?

Gilles Garnier souhaitait organiser une réunion avec les habitants du Londeau le 25 octobre dernier pour -je cite – « échanger avec eux les conditions de vie et les difficultés du quartier », C’est pourquoi ils ont demandé la mise à disposition local auprès de la Semino, dont notre Maire est la présidente, situé au RCH du 12 rue Paul Verlaine. Diverses demandes ont été formulées : même Gilles Garnier en personne est intervenu : aucune de ces demandes n’a aboutie, à ce jour, ce qui provoque la colère des communistes, qui y voit là une forme d’ostracisme.

lettre ouverte des communistes à Alda Pereira Lemaitre
Cliquez ici pour agrandir

Les Communistes sont dans le groupe de la majorité, pas dans l’opposition !

Or je rappelle que les communistes ont choisi d’être dans la majorité municipale entre le premier et le second tour des élections municipales ! Et que, par conséquent, ils doivent désormais soutenir l’action de notre maire plutôt que de tenter de la contrer systématiquement ! L’opposition, ce n’est pas pas leur rôle normalement ! 😉

Echanger pour améliorer le cadre de vie du quartier ? La solution : les assemblées de quartier !

Les communistes n’ont pas compris que Mme Pereira Lemaitre est désormais le Maire de tous les Noiséens ! Qu’elle a une méthode qui est la démocratie participative et qu’elle compte bien l’appliquer !

Pour cela, elle est allée quartier par quartier en juin dernier à la rencontre des Noiséens, conformément à sa promesse électorale, pour faire des États Généraux. En octobre, c’est quartier par quartier que les conseils viennent de se constituer. Par ailleurs, ceux-ci vont se réunir et s’organiser dés cette semaine !

Si les communistes veulent s’impliquer dans la vie de leur quartier, Madame le Maire, leur donne les moyens d’agir, de façon équitable, et ce, quelque soit le quartier !

S’ils souhaitaient « échanger avec eux les conditions de vie et les difficultés du quartier » : ils auront la possibilité de le faire plusieurs fois par an, dans le cadre des assemblées de quartier ! Cela se passera dans tous les quartiers de notre ville et ils n’auront même pas à se soucier de la logistique ! La municipalité leur fournira toute aide et supports à la bonne tenue de ces assemblées.

Pas de favoristisme, pas de clientèlisme !

Hors de question que ces conseils soient instrumentalisés politiquement. Bien sûr, des débats «politiques» peuvent être organisés, mais là encore, aucun traitement de faveur ne doit être accordé ! Il y a des salles de réunions que la municipalité peut mettre à disposition (salle Charlie Chaplin, Centre Gérard Philippe) ! Ce n’est pas le rôle de la SEMINO de fournir ce type de prestations.

Même si c’est Gilles Garnier ou tout autre élue qui le demande en personne : aucun clientèlisme, aucun favoritisme ne devrait et ne devra être fait !