Press "Enter" to skip to content

Le second gagnant est … Noisy-le-Sec…. aucun représentant n’est présent ?! C’est le pompon !

La salle était bondée de monde, pour découvrir le palmarès du concours départemental dans les catégories suivantes :
– maisons avec jardins,
– balcons, fenêtres, terrasses fleuris et décors sur la voie publique,
– Immeubles d’habitation collective,
– Établissements publics et privés recevant du public,
– collèges fleuris (pris LAURUS NOBILIS),
– villes possédant un panneau “ville fleurie”,
– Classement départemental accession à la 1er fleur

Un par un les gagnants était appelé et les élus ou les responsables des espaces verts montaient sur l’estrade récupérer fièrement leur prix !

Arrivé au classement départemental pour l’accession à la 1ere fleur, pour les ville de 30 000 habitants à 80 000 habitants, la ville qui remporte le premier prix est…. : NEUILLY-SUR-MARNE… Une fois le prix récupéré, l’élu descendit l’estrade toujours sous les applaudissements du public nombreux !

Le second gagnant est … Noisy-le-sec… Noisy-le-Sec… , y a-t-il un représentant de Noisy-le-Sec ?
Eh, bien non, il n’y avait personne ! Aucun élu, aucun responsable n’est allé récupéré le prix !

C’était le pompon ! La honte pour notre commune !

Ni le maire Alda Pereira Lemaitre, ni son premier adjoint, Mr de Visscher, ni même Mr Lascoux, responsable de l’environnement, et encore moins Jean-Paul Lefebvre…qui, pourtant, s’occupe de tout et est partout, habituellement n’étaient là pour recevoir ce prix !

Aucun applaudissement n’a retenti pour la ville de Noisy-le-Sec, à quoi cela aurait il servi ? De toute évidence, nos élus avaient autre chose à faire que de se soucier d’un concours qui par ailleurs avait été organisé au sein de notre ville, au moins de mai dernier, avec un nombre record de participants : 6 !

Non pas que les Noiséens n’aiment pas les fleurs, mais tout simplement que personne n’était informée qu’il y avait un concours des balcons et jardins fleuris au sein de notre ville !

Néanmoins, il faut voir le bon côté des choses : au moins, tous les élus présents savent désormais que l’ancienne municipalité ne s’occupe plus de notre ville…en revanche, ce n’est pas cette année qu’ils connaitront les membres de la nouvelle équipe municipale ! Et c’est tant mieux ! Pour cette année du moins ! Car pour être optimiste, je conclurai simplement en disant qu’on ne peut pas faire pire et je m’interroge vraiment de savoir si finalement ce prix, à la seconde place de ce concours départemental était finalement, vraiment mérité !

J’avais honte ! J’ai immédiatement tenté de joindre Olivier Deleu, conseiller municipal, pour qu’au moins un élu se présente pour récupérer le prix et pour sauver l’honneur de notre ville ! Quelques minutes plus tard, alors que la cérémonie se terminait et que les buffets ouvraient, j’aperçois Mr Lascoux, notre élu (VERT) entré dans la salle où cette prestigieuses cérémonie se déroulaient avec tous les élus du département !

Je le salue et lui fait part de mon mécontentement, et de ma stupéfaction par cette nouvelle bourde ! Quelle honte pour notre commune ! Celui-ci me dit comme pour s’excuser “j’étais occupé..” Occupé ? Occupé ?! Mais, Occupé à quoi ? Mais, qu’est-ce qui,  à ce moment-là, pouvait être plus important que la cérémonie d’un prix pour l’accession de la ville de sa 1er fleur !?… Et ce, devant tous les élus du département ?

Le stand à 11h,ce dimanche, était vide ! Et, il me semble qu’en ce 4ème et dernier jour, les préparatifs auraient déjà dû être bien rodés, non ?! De plus, la cérémonie n’a pas durée 5 minutes, mais plus de 1h30 !

Autant que je le dise tout de suite, je ne connais pas Mr Lascoux personnellement, je n’ai rien contre lui, si ce n’est certaines de ses maladresses qui en tant qu’élu, (et moi, citoyen) me mettent en colère ! Et encore plus quand on sait que Mr Lascoux en charge de la voierie et des espaces verts est un élu VERT !

Cette bourde n’est malheureusement pas isolée ! En effet,  lors de la commémoration 2008 du 8 mai 1945, la gerbe de fleurs avaient été déposée sur un buisson non préparé, non coupé, avec un bac de sel renversé au pied de Mme le maire…. quel manque de respect vis à vis des anciens combattants ! De mémoire de Noiséen, on avait jamais vu cela !

C’est ce même élu qui avait été surpris, tout début du mois de juillet dernier,  en train de rouler, en vélo, dans le sens inverse au sens de la circulation dans une voie unique !

Et bien, aujourd’hui encore, il a brillé,… par son absence… !

C’est pendant Terre en tête, la 5e édition de la Biennale de l’environnement pour un développement durable, organisée par le conseil général de Seine-Saint-Denis, que le palmarès du concours départemental des villes, des maisons et des collèges fleuris a été présenté, dans le cadre d’une somptueuse cérémonie en présence de nombreux élus du département !

C’est donc vers 11 heures, que je me suis présenté, croisant les doigts pour que notre ville accède à la 1ere fleur ! Il faut dire que le suspens était à son comble.

En effet, début septembre j’ai été alerté par un agent communal pour m’informer que la commission pour le concours des villes fleuries (Conseil Général) s’était déplacée plusieurs fois sur notre ville pour constater le fleurissement de celle-ci.
L’année dernière, la ville avait obtenu un prix spécial d’encouragement ! Or, il semblerait que cette commission ne soit passée qu’une seule fois l’année dernière ! Je m’interroge sur ce qui a bien pu motiver ces diverses visites… Auraient ils eu des réticences… ? Il faut dire que peut être tout comme moi, ont ils été choqué par le caractère guerrier (scène de lutte, homme prêt à tirer) de certains personnages sur des places historiques de notre ville ! Or après vérification, j’ai appris qu’il a y avait normalement toujours deux visites, la première composés de techniciens en grande partie pour sélectionner les candidats, et un second, en partie composée du premier jury qui vient apprécier et noter les aménagements vers de la ville.

Pourtant, Je n’en ai pas cru mes yeux, à voir ce qu’on peut voir à l’entrée de notre ville : que ce soit place du 11 novembre 1918 ou encore place Charles de Gaulle, des personnages illustrants la guerre (scène de lutte, homme avec un fusil prêt de tirer !) accueillent les automobilistes ! Quel drôle d’accueil qui en choque plus d’un, moi le premier !

A moins tout simplement que ce soit l’usage dans le cas d’une ville, comme la notre, qui avait reçu l’année précédente, un prix d’encouragement ? Cette année, en 2008, c’est la commune de Bagnolet qui a remporté le prix d’encouragements ! Auront-ils droit l’année prochaine à plusieurs consultations du jury avant leur délibération ?
Mais finalement tout cela, est-ce vraiment important ?

Pour en savoir plus :
> commémoration 2008 du 8 mai 45 : Morts de honte
> Le concours des balcons et jardins fleuris de Noisy-le-sec : 6 participants ! Un record !
> Des scènes de guerre qui choquent place Charles de Gaulle et du 11 novembre 1918 !