Le Président de groupe des élus socialistes de NOISY LE SEC mis en examen dans une affaire pénale

Communiqué de Laurent RIVOIRE,
Maire de Noisy-le-Sec,
Président-directeur-général de la Saem Noisy-le-Sec Habitat

Mise en examen du Président du groupe socialiste
du conseil municipal de Noisy-le-Sec

Monsieur Jean-Paul Lefebvre, Président du groupe socialiste du Conseil Municipal de Noisy-le-Sec vient de faire savoir qu’il est mis en examen dans une procédure pénale en cours pour avoir gravement porté atteinte à l’honneur et à la considération du Directeur général délégué de la SAEM Noisy-le-Sec Habitat.
Le juge d’instruction en charge de l’affaire a considéré que des propos tenus par
M. Lefebvre étaient suffisamment graves pour justifier des poursuites pénales.

La raison de la mise en examen de Jean-Paul Lefebvre n’a rien à voir avec un sujet politique. En portant des accusations graves et infondées à l’encontre d’un agent, Jean-Paul Lefebvre témoigne d’une volonté de nuire et de discréditer celui qui dirige un service d’intérêt général du logement dans une zone tendue où 2500 demandeurs de logements aux revenus modestes sont dans l’attente d’une solution de relogement.

Quel crédit accorder aux propos d’un élu qui n’accepte pas sa défaite et tente dans un communiqué malveillant de justifier l’injustifiable, tout en mettant de côté les tenants et aboutissants de cette affaire pénale.

Les élections municipales sont terminées depuis longtemps. Les Noiséens lui ont dit NON. Avec son score de seulement 13% et le rejet de son ultime recours au Conseil d’Etat, ce dernier cherche péniblement à exister en dehors des périodes électorales.

Voir Monsieur Lefebvre s’ériger en victime « d’une instrumentalisation de la justice à des fins politiciennes » peut faire sourire : entre 2003 et 2008, Jean-Paul Lefebvre a intenté plus d’une centaine de recours contre la commune de Noisy-le-Sec et ses élus. Depuis le début du mandat en cours (mars 2014), ce sont déjà près de cinquante recours qui ont été intentés contre la Ville, outre une quinzaine contre Noisy-le-Sec Habitat, engendrant ainsi des dépenses exceptionnelles pour les services de la Ville et de la SAEM.

Nous avons confiance en notre Justice.

La mise en examen de cet élu pose néanmoins une question essentielle pour le groupe PS du conseil municipal de Noisy-le-Sec : Jean-Paul Lefebvre peut-il décemment continuer à présider ce groupe politique alors qu’il est mis en examen ? Conformément à la jurisprudence imposée au plus haut niveau de l’Etat par le devoir d’exemplarité, les amis politiques de Jean-Paul Lefebvre devront trancher cette question délicate.

Claude Bartolone a deux mois des élections ne voit pas sa campagne décoller. La victoire de la droite à Noisy le Grand l’a rendu furieux ! Et pour arrondir les angles avec tout le monde, il a organisé un dîner dans son hôtel particulier avec les frondeurs qui ont boycotté ce dîner.

Et comme si ce n’était pas suffisant, on apprend que Jean-Paul Lefebvre le Chef des élus socialistes du conseil Municipal de Noisy-le-Sec est mis en examen dans une sale affaire, qui va droit l’emmener devant la cour pénale !

Dans un communiqué de Laurent Rivoire de ce jour, il apparaît clairement que Jean Paul Lefebvre n’a jamais digéré sa triste défaite avec seulement 13% au nom et avec le soutien du PS. Aujourd’hui, il semblerait qu’il tente par tous les moyens d’exister, même ceux apparemment qui vont le conduire à s’expliquer devant des juges.

Noisy le Sec est la plus grande ville de sa circonscription de Claude Bartolone, en sa qualité de Député. C’est un très proche de Jean-Paul Lefebvre, claude Bartolone était venu le soutenir lors des dernières élections municipales où le PS a fait un score en dessous du réservoir de voix (15%) qu’il peut faire dans notre ville ! Inimaginable !

Claude Bartolone avait été le témoins de mariage de Jean-Paul Lefebvre et de son épouse Soraya, qui serait également sur les listes pour les campagnes des régionales Ile-de-France !

Comment Claude Bartolone va t il gérer cette nouvelle mauvaise nouvelle ? Cette mise en examen de ce responsable et ami proche de Claude Bartolone va t il avoir des répercussions sur sa campagne ? Pour la 1ere fois de sa vie, Claude Bartolone s’il remporte les prochaines élections régionales, ce sera avec justesse et franchement on pourra dire qu’il aura eu chaud. Reste à savoir comment Jean-Paul Lefebvre va réagir à la médiatisation de sa mise en examen. D’autant plus, que ce soir, c’est séance de conseil Municipal… Ca va chauffer…

ex

Interrogé par 93sang30, Jean Paul Lefebvre esquiva la réponse sans hésiter à injurier un agent administratif en s’attaquant sur son physique et le traitant de “gros”. @ suivre….