LETTRE : Gilles Garnier garde le moral en s’attaquant à Mme Pereira Lemaitre et à M Rivoire

Gilles Garnier toujours aussi haineux dans sa dernière lettre


Toujours en direct du Conseil Général, Gilles Garnier publie une lettre dans laquelle il s’attaque une nouvelle fois à la quatrième de sa liste !
C’est pathétique ! Il s’en prend encore plus violemment au prochain Maire de notre belle ville : Laurent Rivoire Lire la Lettre aux soutiens et aux colisitiers

Lettre aux soutiens et colistiers

Gilles Garnier
Conseiller Général de Noisy le Sec
Tête de liste de “Rouge et Verte la Gauche Ensemble”, puis de “Toute la Gauche Ensemble”, à l’élection municipale de Noisy le Sec les 5 et 12 décembre 2010.
Hotel du Département
93006 Bobigny Cedex

Noisy le Sec le 13 décembre 2010

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades,

e tiens personnellement à vous remercier pour la formidable campagne que nous avons menée et à laquelle, à votre façon, vous avez participé. Votre engagement, votre réflexion, ont été indispensables à notre résultat. Vous n’avez compté ni votre temps, ni votre dévouement. Vous y avez cru comme j’y ai cru moi-même. Parce que nous n’avons rien cédé sur l’essentiel: “Croire à l’intelligence humaine, croire aux combats justes” C’est la sincérité de votre engagement qui m’a le plus touché.

Mais bien que je ne sois pas marin nous étions face à de forts vents contraires. La droite, dans notre ville mobilise toujours plus entre les deux tours que la gauche. Nous en avons, une fois de plus, la preuve. 48,5% au premier tour est le début d’une majorité. La possibilité de battre la gauche qui, malgré nos efforts d’explications, apparaissait comme rafistolée, nous a été fatale.

Il a aussi fallu compter avec l’insincérité d’une partie de nos camarades socialistes, pour lesquels, nous donner raison dans notre démarche était insurmontable. Une majorité “rouge verte” avec une composante “rose” sur un “territoire” PS allait sonner faux dans le paysage hégémonique que le PS dessine, dans notre département depuis quelques années. Notre démarche du premier tour, à contre courant des accords départementaux et nationaux des organisations en présence, ne pouvait être validée. Noisy-le-Sec représentait un symbole et il ne fallait pas que cette démarche déclenche un effet “boule de neige”.

L’attitude néfaste de la Maire sortante, pratiquant la politique de la terre brulée ne pouvait, pour toutes les raisons que l’on connaît, donner la possibilité à une gauche, sincère et courageuse, de reconstruire un autre possible à Noisy. Il fallait donc que nous perdions pour que ses chances d’entrer dans la collaboration avec une partie de la droite (dont elle partage profondément l’orientation politique de pseudo neutralité et de clientélisme), ou pour préparer son éventuel retour en 2014, voient le jour. Et ce, quitte à affaiblir son parti, la gauche, toute la gauche, et surtout, la population.

J’ai voulu, jusqu’au bout, sous-estimer sa capacité de nuisance sur notre liste. Mais l’explication de sa présence nous a fait perdre un temps fou. Peut être aurions nous dû, comme certains d’entre vous nous le suggéraient, la laisser déposer sa liste. Nous aurions vraisemblablement perdu. Mais dans l’honneur et sans compromissions. Elle aurait continué de porter le poids de la division et peut-être aurions nous pu retrouver celles et ceux qui n’ont pas compris qu’elle figure sur notre liste. D’autres pensaient que nous pouvions mieux l’empêcher de nuire élu-e-s que battu-e-s.

La politique est parfois plus simple qu’il n’y parait. Et sa présence nous a finalement plus coûté que son absence. Sa présence sur la liste lui a permis de poursuivre sa capacité de nuisance de manière plus importante que je ne le soupçonnais.

Enfin, nous avons vu à Noisy-le-Sec, fonctionner une alliance “sociologico-politique” étonnante. L’alliance objective entre une certaine bourgeoisie et la partie de l’électorat populaire sensible au clientélisme. Le modèle d’un maire qui roule en “Porsche” et qui peut distribuer quelques miettes de sa fortune mais surtout, un modèle de réussite sociale individuelle qui ne fait jamais appel à la fibre de l’intérêt général. Des bourgeois qui se satisfont que la gangrène se concentre dans les quartiers populaires qui servent à la fois de repoussoir mais aussi de bataillons de réserve électorale. On se rapproche de Palerme et du clientélisme “sarko-berlusconien”.

Aurions-nous du faire autrement ? Sur le fond surtout pas. Nous pouvons être fiers d’avoir été la seule liste qui ne prenait pas les Noiséen-ne-s pour des clients. A présent, nous devons jouer notre rôle d’opposants, en permanence aux côtés des Noiséennes et des Noiséens qui ne vont pas tarder de s’apercevoir de la duplicité d’un Maire qui aura du mal à satisfaire les exigences très contradictoires de son électorat composite. Nous nous battrons! Nous serons aux côtés du personnel communal, pour les murs antibruit, pour un commissariat de plein exercice …. 2014 c’est demain! Nous saurons nous retrouver et démontrer aux Noiséen-e-s ce qu’est une vraie gauche. Voilà, “à chaud”, mes premières analyses.

“Il ne faut avoir aucuns regrets pour le passé, aucuns remords pour le présent et une confiance inébranlable en l’avenir”.

Jean Jaurès.

Je vous remercie et vous assure de mon amitié.

Fraternellement
Gilles Garnier

6 réflexions sur « LETTRE : Gilles Garnier garde le moral en s’attaquant à Mme Pereira Lemaitre et à M Rivoire »

  1. Et Gilles va vivre à Tiraspol et tu m’en donneras des nouvelles.
    En lisant la lettre de la fédération socialiste (sur ce même site) il parait évident que les manipulations venaient de votre camps associé à certains socialistes qui avaient déjà appelés à voter votre liste. Il aurait été plus honnête de prendre ces quelques personnes dès le premier tour. Mais la le résultat aurait été bien différent. Vous avez joué l’apprenti sorcier, et vous avez perdu. Vous ne pouvez que vous en prendre à vous même.

  2. avec ta lettre Gilles tu croix que les noiseens sont des imbessiles si on en ai la c’est de votre faute à DEO et à toi Gilles, ALDA PEREIRA est une femme digne qui a rassemblé jusqu’au dernier souffle elle sera encore plus forte et elle au moin elle part avec HONNEUR

  3. Pauvre Garnier!
    La responsabilité de ce résultat en incombe à vous, aux verts et certains socialistes, dont messieurs Lefebvre et Bonnet, entre autres.
    Le PC est un parti en voie de disparition et les intégristes verdâtres issus d’un GRAM qui ne pèse pas lourd ne pourront pas les sauver!

  4. Je suis fan absolu de Gilles Garnier. J’adore son style, et je fais de gros efforts pour être comme lui. Je porte plein de bagues et de jolis bracelets en tissus (facile), je bouffe mes crottes de nez (au début ça passe mal, et puis c’est pas diététique), mais là où c’est dur, c’est pour trouver des vestes comme les siennes. Quelqu’un à une adresse ?

  5. Extraits :
    « Une majorité « rouge verte » avec une composante « rose » sur un « territoire » PS allait sonner faux dans le paysage hégémonique que le PS dessine, dans notre département depuis quelques années. »
    RÉSUMÉ ET TRADUCTION : LE PS GÈNE LE PCF DANS LE 93.

    « Notre démarche du premier tour, à contre courant des accords départementaux et nationaux des organisations en présence, ne pouvait être validée. »
    RÉSUMÉ ET TRADUCTION : JE SUIS CONTRE L’UNION DE LA GAUCHE.

    « L’attitude néfaste de la Maire sortante »
    RÉSUMÉ ET TRADUCTION : La représentante des intérêts du PS

    EN CONCLUSION (TOUJOURS DU MÊME AUTEUR).
    La politique est parfois plus simple qu’il n’y parait.

    EN SYNTHÈSE :
    Le PCF, par son représentant local, avait comme volonté première de faire perdre au PS Noisy le sec.
    Les Noiseens n’ont pas été dupes.

Les commentaires sont fermés.