EVENEMENT : Montreuil n’est plus communiste !

Montreuil n’est plus communiste…
Dominique Voynet, l’ancienne ministre de l’environnement de Lionel Jospin est arrivée en tête du 2nd tour à Montreuil.
Sauf que, cette fois-ci, elle succède à Jean-Pierre Brard, 60 ans, pilier jusqu’alors indétrônable de cette banlieue communiste, élu et réélu depuis vingt-quatre ans.
Distancée au premier tour, la candidate verte l’a écrasé avec 54,2 % des voix. Et s’est retrouvée, contre toute attente, victorieuseau soirdu16mars dans la quatrième ville d’Ile-de-France. Une victoire qui sonnecommeune revanche pour cette anciennenumérounqu’on donnait déjà, à49ans, comme « mise au rancart » par les Verts

Une victoire qui passe mal à la direction des Verts.

Montreuil n’est plus communiste…

Dominique Voynet, l’ancienne ministre de l’environnement de Lionel Jospin est arrivée en tête du 2nd tour à Montreuil.

Sauf que, cette fois-ci, elle succède à Jean-Pierre Brard, 60 ans, pilier jusqu’alors indétrônable de cette banlieue communiste, élu et réélu depuis vingt-quatre ans.

Distancée au premier tour, la candidate verte l’a écrasé avec 54,2 % des voix. Et s’est retrouvée, contre toute attente, victorieuseau soirdu16mars dans la quatrième ville d’Ile-de-France. Une victoire qui sonnecommeune revanche pour cette anciennenumérounqu’on donnait déjà, à49ans, comme « mise au rancart » par les Verts

Une victoire qui passe mal à la direction des Verts

MALGRÉ les déclarations de satisfaction et les congratulations au soir du second tour des municipales, la victoire de Dominique Voynet n’a pas fait que des heureux chez les Verts. Alors que beaucoup la pensaient hors jeu après un score jugé « lamentable » à la présidentielle, son élection à la tête de la seule grande ville de France détenue par les Verts pourrait la remettre en selle à gauche comme dans son parti.

Source : Le Monde du 22/03/2008