Dring dring, c’est le facteur…

Non, non,L’heure n’est pas encore venue et cet article n’est pas dédié au feuilleton judiciaire que va connaitre une blogueuse lâche et traître qui se cache derrière un pseudo de vampire et qui n’ose même plus citer de nom dans la crainte d’aggraver son cas et préfère surnommer nos élus par le nom de légumes et autres noms puérils : moi, je vous le dis, ça pue ! ça sent le cramoisi… tout cela !

En parlant de mauvaise haleine , je ne vous parlerai pas non plus de cette “pauv’ Noiséenne” surnommée la schtroumpfette du Londeau (par un malheureux petit candidat aux dernières élections départementales) qui se prétend honnête alors qu’elle “oublie” de déclarer ses employés et passe son temps à bouffer des grecs. C’est sa vie mais qu’elle ne vienne pas donner des leçons de morale après !

Non, non, rien de tout cela, je préfère relever le niveau et consacrer mon article du jour à une très bonne nouvelle : l’enterrement définitif du projet d’usine TMB de Romainville.

La bonne nouvelle a été distribuée ce matin d’avril par le facteur ! “C’est fait, URBASER s’est officiellement désisté de sa procédure d’appel et le projet cauchemardesque de TMB à Romainville/Bobigny est définitivement classé aux archives à la rubrique « catastrophes évitées de peu », laissant derrière lui beaucoup de souvenirs…”

C’est une bonne nouvelle pour les Noiséens : le projet d’USINE TMB de Romainville, qui était soutenu par les socialistes, les communistes et surtout les VERTS de Noisy-le-Sec avant que ceux ci à la dernière minute décident de regarder d’un peu plus près et changent d’avis sur la question est définitivement abandonné !

Seule Alda Pereira Lemaitre (ex Maire de Noisy-le-Sec entre 2008 et 2010 PS, puis maintenant au PRG) avait eu timidement le courage de rejoindre les rangs de LAURENT RIVOIRE qui s’était, quant à lui, CLAIREMENT et FERMEMENT opposé à ce projet.

Une bataille a été gagnée grâce à la mobilisation des riverains et citoyens mais surtout grâce à l’association ARRIVEM avec le soutien de certains élus politiques dont notamment Laurent Rivoire et ses élus qui avaient défilés contre ce projet lors de cette manifestation organisée par l’ARRIVEM.

Bravo à cette petite association de riverains qui a menè une bataille acharnée pour que la vérité soit rétablie et qu’un horrible et grandiose projet de super usine TMB ne soit implantée à quelques centaines de mètres de notre centre ville.

Comment ne pas faire un lien avec un autre grand projet dévalorisant et destructeur pour notre centre ville : celui de la prolongation du tramway par la rue Jean Jaurès ? Ooups, on ne doit pas dire prolongation mais prolongement par la rue Jaurès ! Plus de marché, moins de commerçants, gros problèmes de sécurité et de circulation des voies. Qui peut imaginer un seul instant tout le report de circulation qu’il y aura passage Cochu par exemple, avec une rue Carnot qui change de sens tout comme la rue Henri Barbusse ?!!!

Beaucoup de fausses idées quant à ce prolongement par la rue Jean-Jaurès : comme celle de faire croire que la rue jean-jaurès sera piétonne ! Elle sera trawaynisée ! Car le tramway sera toujours prioritaire vis à vis du piéton et gare aux piétons qui s’aventureraient sur les voies du tramway…

Pour en savoir plus : http://www.mobilicites.com/011-3533-Keolis-demarre-sa-campagne-de-communication-securite-tramway.html

Qu’importe, ce projet de prolongement du tramway T1 par la rue Jaurès c’est aussi un projet en voie d’être définitivement clos, d’ici quelques mois. Comme quoi, les élus de la gauche noiséenne n’ont pas toujours de bonnes idées, loin de la : une preuve de plus !

En attendant pour les mauvaises langues et autres mauvaises haleines, pensez à prendre une pastille Valda, elle revient à la mode parait il !

Affiche-Valda-24