DECLARATION D’IMPOTS : c’est nouveau ! Et c’est simple comme un coup de fil…

[nouveau] Vous pourrez valider votre déclaration par téléphone, s’il n’y a aucune modification à apporter !
C’est nouveau et le service sera annoncée lundi par le ministre du Budget Eric Woerth à l’occasion du lancement de la campagne de l’impôt sur les revenus 2007 !

[nouveau] Vous pourrez valider votre déclaration par téléphone, s’il n’y a aucune modification à apporter !
C’est nouveau et le service sera annoncée lundi par le ministre du Budget Eric Woerth à l’occasion du lancement de la campagne de l’impôt sur les revenus 2007 !

Ce service téléphonique facturé au prix d’une communication locale- a été expérimenté l’an dernier dans cinq départements -Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine Maritime- avec succès semble-t-il puisque le ministère du Budget a décidé de passer à la vitesse supérieure. Mais attention, seuls les contribuables ayant reçu une déclaration de revenus préremplie complète et conforme pourront téléphoner. Du coup, entre trois et quatre millions de contribuables sur 35 millions au total seraient réellement concernés. Les autres -ceux qui doivent corriger des éléments et/ou en ajouter d’autres- devront comme d’habitude retourner leur déclaration par courrier, la valider sur Internet ou se rendre jusqu’à leur centre des Impôts.

Pour Bercy, l’objectif est bien sûr de faciliter la vie des contribuables et notamment de ceux qui n’ont pas accès à internet. Mais il s’agit aussi d’augmenter les gains de productivité dans les centres des Impôts. De ce point de vue, les validations par téléphone seraient très intéressantes. Elles «vont directement alimenter la base contrairement aux déclarations par internet qui doivent d’abord être validées une à une par les agents des impôts», explique un fonctionnaire.

L’autre grande nouveauté de cette année concerne les heures supplémentaires, autrement dit le «travailler plus pour gagner plus» du candidat Sarkozy. Une case ad-hoc a été créée sur la déclaration. Le contribuable y trouvera les revenus découlant des heures supplémentaires qu’il a réalisées l’an dernier et qui sont exonérés d’impôt.

Les feuilles d’impôts contiennent donc davantage d’éléments de revenus préimprimés que l’an dernier. L’administration fiscale estime d’ailleurs que les tiers déclarants (entreprises, caisses de retraite, sécu, etc) qui lui communiquent les éléments de revenus des contribuables (salaires, indemnités journalières, retraites, etc) progressent d’année en année. Dans la note interne, la direction générale des Impôts indique que la collecte d’informations s’est déroulée cette année dans d’ «excellentes conditions » et que les déclarations de salaires sont en hausse de 4 % par rapport à l’an dernier. Malgré cette amélioration, ce n’est pas cette fois que les revenus des capitaux mobiliers figureront sur les déclarations de revenus préremplies. «Les travaux continuent», peut-on lire dans la note des Impôts.

Enfin, comme cela avait déjà été annoncée, la réduction d’impôt de 20 euros accordée aux télédéclarants va être supprimée. Seuls ceux déclarant leurs revenus sur internet pour la première fois y auront droit.

source : le Figaro du 14/04/2008