Press "Enter" to skip to content

Creche La Boissière : Journée Portes Ouvertes samedi 11 octobre 2008, pas si ouvertes que cela !

Lundi 13 octobre 2008 : enfin, la crèche Boissière ouvre !

L’aspect du centre multi-accueil est désormais connu… enfin pas de tous, car malgré la journée PORTES OUVERTES de samedi, seuls les parents et les professionnels de la petite enfance étaient les bienvenus ! Oui, aussi incroyable que cela puisse paraitre aucun élu de l’opposition, même pas Mme Rivoire, même pas Mr Olivier Deleu et surtout même pas l’élue en charge de la petite enfance n’ont été invités ! C’est pourtant grâce à eux que ce projet aujourd’hui voit le jour !

Et c’est cela qui m’a mis en colère ce week-end ! Car je pense que la nouvelle municipalité a commis une erreur grave et humainement indigne ! C’est comme si nos nouveaux élus s’appropriaient tout le mérite maintenant que la crèche est construite :

Le nom de Laurence Cordeau n’a été mentionné aucune fois !

Premièrement : Pas une fois, le nom de Laurence Cordeau, qui est à l’origine du projet, n’est mentionné dans l’article de quatre pages paru dans le numéro 3 de ICI NOISY : c’est dire de leur façon d’agir ! En effet, ce qui est triste dans cette affaire, c’est que quelque soit les idées politiques des uns ou des autres, il y a des choses qui ne se font pas ! »

Personne ne voulait de cette crèche

Deuxièmement : La crèche ouvre avec près de deux ans de retard ! Jean-Paul Lefebvre avait à l’époque déposé un recours administratif pour nuire à l’ancienne municipalité, contre ce projet. Pour rappel, ni les Socialistes ni les Communistes n’étaient en faveur de cette crèche ! Pourquoi ? Elle n’était pas au centre ville ! Cette crèche devait ouvrir début 2007 ! Nous sommes aujourd’hui le 13 octobre 2008 !

Encouragée par Mme Rivoire, ce projet a pu naître

Troisièmement : Grâce à Nicole Rivoire, merci Laurence Cordeau…
Nicole Rivoire, qui a véritablement mené une politique égalitaire quelque soit le quartier de notre ville, a montré avec son approbation sur ce projet, qu’elle mettait l’une de ses promesses en exécution et qu’elle souhaitait désenclaver un quartier comme celui de La Boissière qui avait jusque là été délaissé

Ainsi, Laurence Cordeau s’est plongée dans ce passionnant projet : elle a visité de nombreuses crèches, rencontré des spécialistes en tout genre : de la petite enfance, du bâtiment, sécurité, associations… pour arriver un peu près au résultat que nous avons aujourd’hui !

Tout avait été étudié, j’y reviendrai dans un autre article… Mais en mars dernier, la municipalité change à 126 voix près…. Elle a ainsi laissé la finalisation à la nouvelle équipe, bien que tout avait été mûrement étudié et réfléchi auparavant et en concertation : Le choix des matériaux, les couleurs des salles, le projet pédagogique, le nom des salles avaient été décidés !

Vous pensez bien, le cahier des charges pour la conception d’un établissement multi-accueil accueillant des bébés selon la méthode Loczy était des plus exigeants : l’orientation du bâtiment, l’agencement des salles, l’emplacement de la cour, le choix des matériaux conformes au respect de l’environnement, le type d’éclairage, les meubles et les peintures … ce n’est évidemment pas quelques semaines avant l’ouverture de cette crèche que tout cela allait être décidé…

Comme une dingue !!!

Or, c’est avec stupeur que Samia Séhouane déclare : « j’ai travaillé comme une dingue sur ce projet : rien n’avait été réfléchi correctement ! »

Je ne sais pas si elle est dingue, mais il me semble que rien n’ait été réfléchi correctement pour l’organisation de cette journée Portes Ouvertes, en tout cas il y a des choses qui ne se font pas et qui ne se disent pas :

1- la crèche va ouvrir SANS NOM (il ne vaut mieux pas être superstitieux) : la crèche Clémence ? La crèche Crescendo ? L’air de Je ? Françoise Dolto (dont on faite cette année son 100ème anniversaire ? A moins que cela soit le nom d’un médecin pédiatre, militant communiste au nom imprononçable ?…l’avenir proche nous le dira…

2- les élus de l’ancienne municipalité n’ont pas été invités : ni Madame Rivoire, sans qui ce projet n’aurait jamais vu le jour, ni Olivier Deleu, son premier adjoint n’ont été invités.

3 –Laurence Cordeau, l’élue en charge de la petite enfance qui s’est complètement investie dans ce projet a été oubliée… son nom n’a même pas été cité dans l’article spécial de quatre pages parues dans ICI NOISY de ce mois !

4- Dans l’après midi, alors que Samia Sehouane est arrivée pendant que je distribuais mes tracts, j’ai été surpris de voir  qu’elle avait enfermé son chien dans sa voitureen plein soleil (même avec les fenêtres entr’ouvertes, il mourrait de chaud, et il était heureux comme tout, lorsque , alertée de sa bétise, elle l’a finalement libéré et lui a donné un verre d’eau dans un gobelet (pour humain) en plastique blanc… Pauvre bête, il n’y a pas idée de venir à la crèche et laissé son chien dans sa voiture en plein soleil, en plein samedi après-midi ! Et il faisait chaud ! Des photos ont été prises : elles sont visibles dans l’espace réservé aux membres du club !

5- j’ai été stupéfait d’entendre Samia Sehouane me dire : « qu’est-ce que vous faîtes là ? Vous venez voir la crèche pour vos futurs enfants ?! » : no comment !!!

6- Samia Séhouane veut être au centre des attentions, et s’approprier tout le mérite de son prédécesseur ! Elle a refusé que Laurence Cordeau ne prenne ne serait-ce qu’une seule photo !
Sa présence était à peine tolérée par Samia Sehouane, qui n’a pas hésité à lui lancer en plein visage, alors qu’elle avait la bouche pleine d’un gâteau qu’elle venait d’entrer en bouche : « vous allez cesser maintenant, retournez d’où vous venez, vous serez invité à l’inauguration du mois prochain » ! Imaginez !

Photos interdites !!!

Laurence Cordeau avait souhaite juste prendre une photo de la salle pataugeoire, car elle est exactement comme elle l’avait souhaitée ! Et même les couleurs ont été respectées ! Elle en était fière ! Pourtant, Samia Sehouane lui a interdit d’en prendre ! Hal -lu-ci-nant… jusqu’où la bêtise peut aller… Un agent municipal m’a même avoué qu’elle avait reçu l’ordre de ne pas parler de mon blog !!! Pathétique….

Où sont les enfants sourds ou/et ou malentendant ?!

Quoiqu’il en soit, j’ai pu discuté quelques minutes avec la Directrice de la crèche, une dame très sympathique, ancienne infirmière et spécialiste de la petite enfance, qui m’a rassuré sur l’idée ‘que j’avais (erronée ?)qui était de penser que la nouvelle municipalité ne souhaitait pas stigmatiser les personnes handicapées, et que ce centre multi-accueil se voulait être une crèche comme les autres !, sans qu’elle soit focalisée sur les enfants malentendants »

Il y a encore beaucoup de choses à dire sur cette crèche, cela fera l’objet d’autres articles en cours de préparation. J’espère par la petite série d’articles qui vont suivre, rendre hommage à toutes les personnes qui le méritent vraiment et sans qui, cette crèche qui voit le jour aujourd’hui n’aurait pas existé s’ils n’avaient pas été élus !