Conseil de quartier du p’tit Noisy: beaucoup de monde, mais très peu de candidats !… et Alda Pereira Lemaitre qui parle, qui parle, qui parle…

petit noisy, constitution de quartier Beaucoup de monde : Une quarantaine de participants mais peu de candidatures pour faire partie du conseil de quartier. Le tirage au sort n’a donc pas été nécessaire ! Cette réunion a surtout été marquée par la monopolisation de la parole de Mme le Maire !

Situé à 5 minutes de la Sablière, je me suis rendu à la constitution de quartier du p’tit Noisy : cela se passait, école Quatremaire !

La beaucoup plus de monde pour une fois : une quarantaine de personnes étaient présentes. Mais très peu de candidatures : 11, finalement quelques dernières candidatures de dernières minutes ont permis de faire monter ce p’tit chiffre ! Là encore, nul besoin d’avoir recours à un tirage au sort : toute personne qui tentait sa chance gagnait l

De cette soirée, je retiendrai 5 choses :

Premièrement, cette réunion de quartier a surtout été marqué par la monopolisation de la parole de mme le maire qui ré explique sa méthode et son parcours depuis le mois de mars dernier.

Deuxièmement : Mme le Maire continue de critiquer l’ancienne municipalité ! Elle se dit confiante quant à l’avenir des conseils de quartier. S’ils n’ont pas marchés par le passé, c’est que les moyens n’avaient pas été mis en oeuvre pour cela ! Elle espère même à la fin de son mandat voir le conseil de quartier du P’tit Noisy constitué d’une centaine de personnes ! C’est excès d’enthousiasme m’effraie, enfin surtout ce manque de lucidité !
Une question a pourtant été posée sur les moyens mis à disposition, la réponse était insatisfaisante…De plus, “Madame le Maire a précisé qu’il n’y avait pas de budget participatif de prévu…” super !

Troisèmement, un incident hallucinant m’a également choqué lors de cette rencontre : une Noiséenne a demandé à avoir une copie de l’audit des finances de la ville, on lui a répondu, “voici, mais vous ne pouvez pas l’emportez… !” Comment cela, cet audit a coûté 15 000 euros aux Noiséens, et elle ne peux pas en emporter une copie avec elle ? En savoir plus sur cette affaire !

Quatrièmement, les riverains s’embarquent dans quelque chose qu’ils ne connaissent pas ! Ils ne connaissent pas le règlement, qu’une fois désigné membre du conseil on leur demande de le signer ! Quand, bien entendu, les adjoints eux-mêmes se mélangent les pinceaux dans le bon vocabulaire du conseil de quartier : ainsi une fois sur deux, le règlement devient le contrat… preuve supplémentaire qu’on ne sait pas trop où on va, et que ça marche un peu “à la petite semaine” pour reprendre une expression de notre maire.

Cinquièmement, au moment de boire le verre de l’amitié, j’ai pu découvrir une facette de Alda Pereira Lemaitre que je ne connaissais pas, (malheureusement) et qui vient en totale contradiction avec ce que m’avait affirmé Nasser Ferradj, à savoir : “Ni mme le Maire, ni ses élus, ne sont des psy ni des assistantes sociales” ! En effet, Alda parlait “sociale” ! Je vous assure ! C’est la toute première fois en sept mois que j’entendais parler de SOCIAL de sa bouche !!!

Pour conclure, je ne demande qu’à croire Mme le Maire, elle tient de belles paroles ! Son enthousiasme nous transporte ! Mais à force de promettre monts et merveilles, il y a aura forcément des déceptions ! Mais surtout, qu’elle assume seule aujourd’hui ses responsabilités, plutôt que de tout le temps revenir sur la municipalité précédente !
Elle devrait pourtant savoir que toutes les personnes présentes n’ont pas forcément votées pour elles, alors pourquoi parler encore de façon partisane de Nicole Rivoire ! Tant que ces conseils de quartier se dévient de leur fonction première, alors je serai le premier, le doigt en l’air pour rappeler quelques vérités ! Je ne dis pas que Mme Rivoire était parfaite, je dis simplement que toutes critiques à son encontre sont mal venues d’autant plus qu’elle a fait beaucoup de choses pour nous, et l’ignorer, c’est la mépriser !

Que la nouvelle municipalité fasse ses preuves, que ces conseils de quartier soient un modèle dans le 9-3 ensuite on pourra en reparler ! Car je tiens moi aussi au succès de ces comités de quartiers, et j’espère faire partie de celui de mon quartier, mais je ne suis pas aussi obtimiste que Madame le Maire, j’espère que j’ai tort !