Press "Enter" to skip to content

Compte-rendu de la réunion de conclusion de la concertation sur la prolongation du tramway à Noisy-le-Sec

La réunion de restitution des échanges liés à la concertation sur le tramway a eu lieu ce soir, mercredi 17 décembre 2008, à 20 heures au théâtre des Bergeries.
Encore une fois, j’ai appris plein de choses. Des doutes ont été dissipés et des espoirs se sont confirmés… Des doutes ont été dissipés car je pense maintenant que rien n’est décidé ! Et, j’aimerais souligner le professionnalisme du garant des débats pour cette médiation : Monsieur Gaillard. Ensuite des espoirs se sont confirmés, comme celui qui concerne notre Maire, bien décidée à agir dans l’intérêt des Noiséens ! En revanche, Nadine Lhautelier Chomard, notre conseillère municipale communiste m’a particulièrement choqué par sa mauvaise éducation ! Incroyable : je vous raconte tout !
Heureusement, encore une fois, Olivier Deleu a été très applaudi après son intervention pertinente dans laquelle il a posé les bonnes questions et donné sa vision pour notre ville !
Pour faire court, disons que trois choses auront retenues mon attention ce soir !

Mme le Maire déterminée à vouloir le meilleur pour notre ville ! Elle l’a dit et redit : elle sera intransigeante !

Premièrement, la détermination de notre Maire Alda Pereira Lemaitre à se battre pour exiger le meilleur pour notre ville et ses habitants : elle faisait référence au pôle gare, mais pas uniquement ! Elle va se montrer exigeante également au niveau du matériel fourni…Or sur cette question, c’est pas gagné : le projet coûte 400 millions d’euros + 45 millions d’euros pour le matériel roulant neuf, nouvelle génération, soit 15 rames (sur 50 au total) actuellement prévues !
A 3 millions d’euros, la rame, il faudrait 35 rames*3= 105 millions d’euros soit ¼ du coût total du projet pour avoir vraiment du matériel Neuf, dernière génération et non quelques rames, comme c’est actuellement prévu ! Je remercie un membre de Tramway à Noisy Stop ! ! qui me l’a fait remarqué aimablement…
Il faut aussi souligner que la concertation comme nous l’avons eu à Noisy-le-Sec est exceptionnelle : nulle part, dans les autres communes concernées, un dispositif démocratique de la sorte n’a été mis en place. Pour cela, coup de chapeau à Madame le Maire, le mot démocratie prend tout son sens : chacun a pu s’exprimer librement.

Il faut aussi souligner que la concertation comme nous l’avons eu à Noisy-le-Sec est exceptionnelle : nulle part, dans les autres communes concernées, un dispositif démocratique de la sorte n’a été mis en place. Pour cela, coup de chapeau à Madame le Maire, le mot démocratie prend tout son sens : chacun a pu s’exprimer librement.

Nadine Lhautelier Chomard, une conseillère municipale communiste mal éduquée !

La seconde chose qui m’a frappée ce soir, c’est le fait que Nadine Lhautelier Chomard a totalement manqué de respect vis à vis d’une habitante qui s’exprimait suite à la réponse que venait de lui donner Elisabeth Guigou… En effet, Mme Lhautelier Chomard s’est appropriée le micro de sa petite voix d’adolescente gâtée et a commencé à se présenter alors qu’une noiséenne était en train de s’ exprimer Sans gêne, comme ça ! Peut être se sentait elle supérieure du fait qu’elle ait un micro entre les mains ? Franchement, ce qu’elle a fait là, ça ne se fait pas ! C’est pas bien ! Quel manque de respect !
Cela est révélateur de sa vision de la démocratie ! Incroyable ! Mais pas hallucinant ! Ce qu’il l’est, en revanche c’est la vision réduite qu’elle a pour notre ville ! Celle-ci a défendu le tracé le moins populaire et le moins intéressant pour les Noiséens : le tracé dissocié Jaurès Michelet ! Bon, c’est son droit ! Elle s’est ridiculisée, ce n’est pas la première et cela ne sera pas la dernière !
Surtout que juste après Olivier Deleu a rappelé que le choix du tracé dépend de la vision qu’on en avait pour notre ville ! Pour Mme Lhautelier Chomard, le tracé dissocié présente l’avantage que deux voies (au lieu d’une) vont être refaites sans que cela coûte quoi que ce soit à la commune, puisqu’elles sont dans le périmètre. Voilà son principal argument ! Or, personne n’est dupe, on sait tous que pour les communistes, le tramway est une affaire politique ! Et le tracé dissocié était celui défendu par Mr Mons, ancien maire communiste.

La formidable intervention de Olivier Deleu, conseiller municipal

Heureusement, la limpide et pertinente intervention de Olivier Deleu fit monter le débat d’au moins deux crans ! Et c’est surtout la troisième chose qui m’aura marquée ce soir !
1- Il a commencé par dire : attention, soyons prudent, ne disons pas des choses approximatives.Lorsqu’on dit, comme cela vient d’être dit, que les commerçants ou que les habitants seront indemnisés très rapidement, que ce n’est qu’une question de jours, Olivier Deleu rappelle que des riverains sont toujours en procédure 7 ans après les déclarations d’incidents…
2- Ensuite, il a lancé le défi qu’on lui donne le nom d’une rue, voire une portion de rue Dont l’activités’est développée avec le passage du tramway : que ce soit en terme de qualité, de quantité, ou d’augmentation de chiffres d’affaires ! Il n’y en a aucune !
3- En ce qui concerne le projet de métro autour de Paris, Il a rappelé que Elisabeth Guigou se mettait le doigt dans l’oeil lorsqu’elle dit qu’elle maîtrise la question du métrophérique en affirmant qu’on est pas du tout dans les délais analogues. Jean-Paul Huchon annonce dans sa publication régionale, une inauguration est prévue pour 2020 !
4- Mais surtout, Olivier Deleu soulève la vraie question : celle du maillage ! On ne parle que du tramway comme si c’était le nombril du problème ! La question de la prolongation du métro ligne 11 s’est certes invitée au programme, comme un cheveu dans une soupe, mais il rappelle qu’on a beaucoup parlé des tracés et finalement pas beaucoup de maillage, ni de la question de transport dans son ensemble pour notre ville !
Il pose ensuite trois questions :
Première question : Le tramway doit il être un outil d’aménagement urbain ? Autrement dit, doit-il favoriser la densification et permettre le développement de nouveaux quartiers où doit il s’implanter (là, où il n’y a plus de potentiel de développement) ? La réponse est bien évidemment OUI !
Deuxième question : Le tramway doit il être un outil catalyseur pour une politique de logement ? Oui, bien sûr que oui, si on veut lancer de nouveaux programmes de construction pour des logements, en Seine-Saint-Denis !
Et enfin, une dernière question qui ridiculise encore plus l’intervention précédente de Nadine Lhotelier Chaumard, conseillère municipale communiste qui venait de se prononcer en faveur du tracé le moins populaire, celui du tracé dissocié Jaurès-Michelet :
Est-ce que notre centre ville actuel correspond à un centre ville digne d’une ville de 40 000 habitants ? Est-ce que le tramway, s’il passait par le tracé ouest, ne permettrait pas d’étendre le centre ville vers l’ouest, de lui offrir un nouveau développement, avec un nouveau quartier qui serait digne d’un centre ville pour une ville comme la nôtre ?
Voila, dés demain, sur 93sang30.com, retrouvez d’autres petites infos sur cette soirée, comme par exemple Anne Déo qui n’avait pas l’air si enrhumée que cela, elle qui a séché le conseil municipal d’avant hier alors qu’elle était en mairie une heure avant… et qui est partie en catimini dès le début de la réunion de ce soir… ! En attendant, je vous rappelle que vous avez jusqu’au 30 décembre 2008 pour déposer vos remarques, votre avis que ce soit dans le registre de la maire ou encore sur le site http://www.t1est.fr.