Compte-rendu de la 1ère réunion de concertation sur le Tramway : très grosse déception !

Concertation sur le Tramway : c’est parti ! Hier soir, mercredi 12 novembre 2008 s’est tenue au Gymnase Langevin, la toute première réunion de présentation de la concertation à venir…
sur la prolongation du tramway ! Voilà un petit compte-rendu de cette réunion ou plutôt voici mon sentiment sur cette première réunion de concertation : une grosse déception !

Concertation sur le Tramway : c’est parti !

Hier soir, mercredi 12 novembre 2008 s’est tenu au Gymnase Langevin, la toute première réunion de présentation de la concertation à venir… sur la prolongation du tramway !

Voilà un petit compte-rendu de cette réunion ou plutôt voici mon sentiment sur cette première réunion de concertation : une grosse déception !

En résumé : notre députée et conseillère municipale, Elisabeth Guigou, qui à 22h30 n’était toujours pas arrivée… Corinne Walls, maire de Romainville, hué… Serge Mery ridiculisé et hué à son tour… Serge Gryz (du Stiff) a été rappelé à l’ordre par un citoyen Noiséen qui lui a remémoré des promesses qu’il n’a jamais tenues… Mais surtout, des interlocuteurs sélectionnés dans la salle pour poser leurs revendications ou leurs questions (s’ils en avaient) enfin malheureusement le sentiment très fort que toute cette concertation ne sert à pas grand chose !

Seuls espoirs positifs : la détermination de Alda Pereira Lemaitre à vouloir le meilleur matériel pour les Noiséens, ainsi que la garantie d’une nouvelle gare mais surtout son attachement à la démocratie en faisant participer les citoyens aux grandes questions qui touchent la commune.

Moi, et mes p’tites questions !

J’étais arrivé bien en avance et me suis assis dans les premiers rangs, j’ai été l’un des premiers à lever la main pour poser mes trois p’tites questions !

Sur le bien fondé de la légitimité de cette prolongation vu son coût , sur le quatrième tracé qui existe et qui ne semble pas être abordé lors de cette concertation et enfin sur les conditions sinéquanones qu’à poser Alda Pereira Lemaitre, maire de Noisy-le-Sec au préalable à toute concertation sur cette ligne de tramway : mes questions étaient simples courtes et n’attendaient que des réponses précises.

Serge Mery : sortez-le

Puis coup de théâtre, Monsieur Serge Mery prend la parole et là, mon doigt s’est levé encore plus haut vers le toit du gymnase Langevin pour pouvoir lui répondre ! J’étais in-ter-lo-qué par ce que je venais d’entendre de la part de ce monsieur que je ne connais pas !

Celui a usé d’un vieux stratagème commercial pour culpabiliser l’auditoire visiblement hostile au Tramway ! Il a commencé par faire l’abruti en disant qu’il se réjouissait de voir que l’auditoire avait pris parti pour le passage du tramway au coeur de notre ville ! C’est alors qu’il s’est fait hué pour ensuite bredouillé qu’il n’avait pas compris ! Tout cela était bien entendu calculé ! Quel médiocre comédien ! Puis, il en a profité avec un coup classique : culpabiliser le public !

Comment ça, vous être contre le tramway alors qu’il est acclamé partout dans toutes les capitales du monde, partout ailleurs en France, tout le monde est content ? Et que nous, à Noisy-le-Sec, on n’avait rien compris ?!!!

Oui, Monsieur Mery, nous Noiséens, nous ne sommes pas tout le monde ! Nous en avons assez d’être une ville sacrifiée pour d’autres ! Nous en avons assez d’être humilié avec du matériel roulant au rabais !

Je dire à Monsieur Mery la chose suivante : laisser votre démagogie et vos techniques de ventes au vestiaire du gymnase la prochaine fois : elles n’ont pas lieu d’être dans une concertation de la sorte qui va couter 445 millions d’euros pour seulement 8 km de tramway ! La plus chère prolongation de Tramway de toute la France !

Monsieur Mery, nous ne sommes pas tout le monde, notre commune, nous l’aimons, nous nous inquiétons pour son avenir et de toutes les nuisances que vont apporter ce tramway !

Monsieur Mery, nous ne sommes pas, non plus, des enfants ! Vous n’êtes pas abruti, alors devenez un interlocuteur responsable plutôt que de vouloir nous culpabiliser et de nous traiter comme des enfants ! Votre technique de faire celui qui n’a rien compris pour ensuite en profiter pour nous donner une leçon : ça ne marche pas à tous les coups ! Et vous décrédibilisez, à vous tout seul, cette concertation sous le regard d’un médiateur qui a laissé dire et faire sans dire mot ! C’est pathétique !

je suis déçu… je suis parti…

Je suis donc parti, sans qu’on me laisse poser mes questions, sans obtenir de réponse ! Mécontent de cete mascarade !

Je ne suis pas élu, je ne suis pas un notable dans la ville, je ne suis pas Président d’une association pro ou contre le tramway : je suis juste un citoyen noiséen qui voulait poser trois brèves questions et qui est parti, déçu, sans les poser et sans obtenir de réponses ! Quelle belle concertation ! Suis déçu ! Trés déçu !