Press "Enter" to skip to content

Comme une mauvaise blague ! Devinez qui préside l’association Noisy Culture ? Réponse dans le tout dernier guide des associations, sorti début septembre

Le tout premier spectacle de la saison culturelle du Théâtre des Bergeries a été “Marie Louise” : je vous en ai parlé la semaine dernière. Or le nom de l’association qui gère l’activité de ce théâtre et qui en détermine notamment sa programmation est Noisy Culture.  Mais qui préside cette association ?

Pour le savoir, il suffit de consulter le tout nouveau Guide des associations aux couleurs de la nouvelle municipalité, page 12 :

Est-ce une erreur volontaire, comme on me l’a fait remarqué ? Ou est-ce une nouvelle bourde de Helmut Bonnet, conseiller municipal délégué à la vie associative …?

En effet, souvenez-vous du jeudi 5 juin 2008 : Françoise Gambier, présidente de Noisy Culture avait été limogée sans ménagement lors d’un conseil d’administration où pour la première fois, le vote a eu lieu, à la demande de Mr Lefebvre, à bulletin secret ! Je vous en parlais dans un article spécial publié le 12 juin dernier : Les manoeuvres de Jean-Paul Lefebvre : la Culture sera verte à Noisy-le-Sec

Le tout nouveau guide des associations est paru au moment de la rentrée, comme pour compenser l’annulation du forum des associations qui se tenait habituellement en septembre. Je vous en avais parlé dans un article où je le comparais avec le précédent :

Ce guide est devenu une véritable peau de chagrin : 50 pages seulement !!! Contre plus de 160 pages pour le guide éditée sous l’ancienne municipalité !

Par hasard, je prends à partir du sommaire à la fin du guide (page 50), une association au hasard : “Le Club ferroviaire noiséen”, on me dirige vers la page 11. Je vais page 11 : rien sur ce club page 11 !

Encore une fois, une édition pour faire jolie, avec beaucoup de rose et beaucoup de mauve, préparée et publiée dans la précipitation !

Je conclurai avec l’une des phrases de l’éditorial qui figure page3 de ce guide : “si notre ville est riche de nombreux talents, certains doivent encore s’épanouir” ! Oui, il est temps… vraiment !