Claude Bartolone arrive en tête à Noisy le Sec, …. encore heureux !

Noisy-le-Sec est la plus grosse ville de la circonscription pour laquelle Claude Bartolone est député ! Face à lui, une candidate aux régionales de Versailles, encore Heureux que Claude Bartolone arrive en tête dans son propre fief !

Claude Bartolone arrive en tête à Noisy-le-Sec ? Encore heureux ! C’est son fief de campagne.

Dans le cas contraire, il serait contraint de partir en retraite dès aujourd’hui…

Claude Bartolone arrive en tête à Noisy le Sec, mais c’est parce qu’il s’est uni opportunément avec les communistes et les verts. Cela fausse considérablement la donne. Valérie Pecresse avec plus de 32% des voix s’en sort extremement bien, car face à elle, elle avait aussi un candidat Front National ! Quels résultats aurait il obtenu si la fausse unité opportuniste de la gauche n’avait pas été faite et les Communistes et Verts avaient décidé de se maintenir ? Là, les résultats auraient pris tout leur sens.

Si Claude Bartolone est arrivé en tête à Noisy-le-Sec c’est aussi peut être un peu grâce à Corinne Bord, noiséenne et vice-présidente régionale, non ?? De cela, Jean-Paul Lefebvre ne l’évoque pas.

Jean-Paul Lefebvre, Président de groupe des élus socialistes de Noisy-le-Sec, pavoise et fanfaronne sur les réseaux sociaux. Il y a une chose qu’il n’évoque pas, c’est l’éviction de Corinne Bord, pourtant présente dans les affiches de campagne à la gauche, qui ne sera plus conseillère régionale et qui va devoir quitter la vice-présidence Ile de France.

lf

Je dirai qu’avec 52% des voix pour le résultat de la Seine Saint Denis, il n’y a point de triomphalisme à avoir et je dirai même qu’il aurait pu beaucoup mieux faire ! Nous sommes dans le 93, un bastion de la gauche, un bastion qui s’érode jour après jour.

A celles et ceux qui crient un peu vite que le Maire a perdu la ville,  je tiens à les calmer dans leur ardeur : il n’a rien perdu du tout. Il reste Maire au moins, jusqu’au prochain scrutin électoral en 2020. Et d’ici la, beaucoup d’eau va passer dans le canal. D’autant plus, qu’il n’est pas raisonnable de comparer deux élections dont les enjeux sont totalement différents.

Lagauche

De même, je trouve que la Gauche n’a pas été fair play : Claude Bartolone a publiquement calomnié sa principale adversaire politique ! Et les colleurs d’affiches de NOISY LE SEC n’ont eu aucune pitié pour recouvrir tous les panneaux d’affichages dédiés à la campagne de leur adversaire politique. On a connu plus fair-play de la part de la section socialiste de Noisy-le-Sec !

Quant qu’il en soit, Droite et Gauche, nous pouvons nous réjouir d’avoir fait barrage au Front National, et plutôt que de s’attaquer violemment, cherchons à travailler ensemble dans l’intérêt de tous, car nous entrons dans une nouvelle ère où pour faire front au FN, la droite devra voter Gauche et inversement, en fonction des rapports de force.

Quant à la victoire de Valerie Pécresse en Ile de France, elle est plus que méritée face au front national et a une fausse unité opportuniste de la gauche. Elle a fait une très bonne campagne de terrain et a été victime de nombreuse attaques personnelles. Elle a un véritable véritable programme pour tous les franciliens et on compte sur elle pour soutenir notre ville trop souvent méprisée par la gauche. Elle sera la Présidente de tous les franciliens et a promis de n’oublier aucun territoire de notre belle région. Après les mots, nous attendons la concrétisation par des actes de ces promesses.

Retrouvez tous les résultats de la Seine Saint Denis : http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/regionales-dans-le-93-les-premiers-resultats-13-12-2015-5367975.php

Le 93 n’a PAS été avantagé dans le cadre du redécoupage electoral, voulu par le gouvernement Walls . En 2010-2015, il y avait 19 élus de la Seine-Saint Denis. Pour 2015-2020 : 17 élus du 93 – visiblement proportionnellement aux votants au profit du 92 – la loi socialiste est scélérate. Elle exclut encore plus le 93 au profit de l’ouest parisien. En fait la liste Pécresse dans le 93 devrait avoir 2 élus de plus. Merci le gouvernement Valls et son tripatouillage électoral !

Claude Bartolone a échoué au niveau Régional, malgré une trompeuse unité de la gauche franchement opportuniste, et la présence du Front National face à la liste Lr et Udi de Valérie Pecresse.
Cela faisait depuis 1992, que Claude Bartolone n’avait pas perdu une élection.