Jean-Paul Lefebvre a besoin de sous… pour se lancer pour les prochaines élections municipales !

Jean-Paul Lefebvre va avoir besoin de vos sous, campagne élections municipales 2020

Jean-Paul Lefebvre a besoin de vous, de sous… pour se lancer pour les prochaines élections municipales !

Jean-Paul Lefebvre annonce à travers un post Facebook qu’il se lance pour les prochaines élections municipales de Noisy-le-Sec  qui auront lieu la 3ème semaine de  mars 2020.

Pour atteindre son objectif, Jean-Paul Lefebvre va devoir naviguer entre mensonges et contre-vérités, entre plaintes bidon et audiences judiciaires puériles, ou encore condamnations inexistantes. Plus ce sera gros, oui plus la provocation sera énorme et plus il attirera l’attention sur lui … Et plus il laissera penser par les plus faibles d’esprit qu’il est le seul opposant politique compétent de notre ville.

Comme il a été exclu du parti socialiste pour des raisons bien mystérieuses et qu’il lui est interdit d’utiliser toute photo avec le logo du PS, il va devoir trouver les sous pour mener à bien sa campagne.

Autant prévenir tout de suite, je pense que le ticket d’entrée pour être sur sa liste municipale, aux côtés de Monseigneur Jean-Paul Lefebvre risque de coûter très cher à celles et ceux qui espèrent être élu-e !

Préparer votre porte monnaie, faites des économies. Ne dépensez pas trop vos sous pour les deux prochains Noël, Jean-Paul Lefebvre aura besoin d’un max de vos tunes. Plus vous lui donnerez et mieux vous serez vu et plus grande sera alors votre amitié vénale. C’est la magie de l’argent en politique.

Il est de notoriété publique que Jean-Paul Lefebvre rembourse toujours aux militants, aux colleurs d’affiches, et à ses soutiens à qui il a emprunté de l’argent ! Ils seront nombreux, j’en suis certain, à témoigner.

Mais Jean-Paul Lefebvre sait y faire : entre fausses promesses, contre-vérités et flatteries, je n’ai aucun doute la dessus  : il va réussir à convaincre. C’est un politique ! Un vrai  !  Il a fait toutes armes et a construit toute sa carrière sur le dos du Parti Socialiste avant d’y être définitivement exclu.

source : Le Parisien

Tout comme, je n’ai aucun doute sur ces capacités à diviser le peuple noiséen. Diviser pour mieux régner. Quitte à imiter les provocations à la  Donald Trump… Lancer des fake news en accusant le Maire et Président de la SAEM, ainsi que son Directeur Général Délégué (à qui il voue une haine depuis des années et des années), de présumés délits pour lesquels personne n’aurait été convoqué à ce jour. Ni le Président de la Saem, ni son Directeur délégué général n’ont reçu de convocation.  Comment prouver une convocation qui n’existe pas ? L’avenir nous le dira. Et Jean-Paul Lefebvre démarrerai bien mal sa campagne, si ce que j’affirme, s’avère.

En attendant, il recycle  ce qu’il a au fond de ses tiroirs et au fond de sa boite mails pour réutiliser les mêmes éléments graphiques qu’il avait utiliser lors de sa dernière compagne aux municipales de 2014 et pour  lesquelles, il n’avait réalisé qu’un misérable 13% lors du 1er tour des élections, avant d’être disqualifié pour le second tour, loin derrière son adversaire politique, un communiste : Olivier Sarrabeyrouse.