Anne Déo pète les plombs et agresse un Noiséen : une plainte contre elle est déposée !

Echanges houleux, hier soir, sur le parking de la Siplarc, devant témoins, à la sortie du nouveau conseil syndical, suite à l’agression d’un noiséen (et rédacteur de 93sang30.com), par Anne Déo.

Nombreux ont été les temoins de la tentative d’intimidation et l’agression orchestrées par Anne Déo ! Tous ont indigné et surpris par la violence des propos tenus.

Echanges houleux, hier soir, sur le parking du Siplarc, devant témoins, à la sortie du nouveau conseil syndical, suite à l’agression verbale caractérisée d’un Noiséen (et rédacteur de 93sang30.com) par Anne Déo.

Nombreux ont été les temoins de la tentative d’intimidation et de l’agression orchestrées par Anne Déo ! Tous ont été indignés et surpris par la violence des propos tenus.

Après avoir salué courtoisement Anne Déo, (alors que celle-ci me dévisageait de la tête au pied), et après quelques secondes de réflexion, Anne Déo m’ordonne, de façon autoritaire de la suivre. Je lui rétorque qu’elle n’a aucune autorité sur moi, que je ne suis pas l’un de ses élèves et lui prie de changer de ton.

Puis se mettant à hurler : “je vous IN-TER-DIS de parler de moi…” je rétorque en faisant de même : “ce n’est pas parce que vous élevez la voix, Mme Déo, que vous avez forcément raison !”

Agressive et menaçante, elle m’ordonne de ne plus parler d’elle dans le journal en ligne : www.93sang30.com. Ce sera chose faite : dès qu’elle tirera les conséquences nécessaires et renoncera à ses nouvelles fonctions publiques !

Le journal n’a pas vocation à parler de “sa petite personne”, qui est bien loin des préoccupations actuelles des Noiséens !

Mais qu’a-t-on écrit dans le journal qui puisse lui faire perdre son sang froid et la rendre aussi agressive ?

Le fait d’avoir écrit qu’elle était directrice d’école ? C’était écrit sur les tracts socialistes (en qualité de co-listière) de la dernière campagne aux municipales !

Le fait d’avoir écrit que la liste où elle figurait est arrivée en dernière position, aux élections cantonales du 1er tour ? et que les Noiséens lui ont envoyé un message clair : ils ne voulaient pas d’elle !?

Ou bien est-ce le fait que nous pensons comme beaucoup de Noiséens : nous ne comprenons pas pourquoi, dans ces circonstances d’échec, Anne Déo est aujourd’hui à la tête de la municipalité (2ème ajointe au maire) !?

Non, rien de tout cela ! Rien de tout cela ne justifie une attitude indigne d’une élue ! La véritable raison a été présentée par Anne Déo, elle-même : “Vous n’êtes pas mon élève, car si vous l’aviez été, vous feriez beaucoup moins de fautes d’orthographe dan votre blog !”
La voilà, la véritable raison, Mme Déo ne supporte pas les fautes d’orthographe. Mea culpa : fautes de frappe ou fautes d’inattention, je suis coupable ! Que répondre à cela ? Et bien ceci : “Peut-être qu’il y a des fautes, mais si, vous, Mme Déo, vous écrivez comme vous parlez, ….” Et puis il vaut mieux faire des fautes d’orthographe que d’avoir des erreurs de comportement…!

Je n’ai pas eu le temps de terminer que celle-ci s’enferme à l’intérieur de la SIPLARC en retenant la porte : m’empêchant ainsi d’entrer et entravant ma démarche d’informer les Noiséens au nom de ma liberté d’expression !

Dans le journal, nous traitons de sujets susceptibles d’intéresser les Noiséens, nous n’avons écrit à ce jour, parmi les 68 articles en lignes, qu’un seul article la concernant !

“Je vous IN-TER-DIS de parler de moi !” relance-t-elle. Je lui demande d’user d’un vocabulaire un peu plus chatié, d’user d’un vocabulaire moins grossier et d‘être moins vulgaire dans ses propos !

Perdant son sang froid, Anne Déo, impuissante aux arguments présentés par son interlocuteur pugnace, tente d’arracher de ses mains une chemise cartonnée comportant une partie de ses documents de travail (notes et brouillons des futurs articles !). Ainsi, la dizaine de témoins présents ont pu constaté la flagrante tentative de vol de Madame Déo.

Cette volonté de nuire et cette tentative de vol sont des actes inqualifiables et surtout indignes d’une élue de la gauche !

Déçue peut-être par les décisions du conseil syndical qui venait de se réunir, probablement fatiguée, l’attitude indigne de Mme Déo est tout simplement inacceptable ! C’est pourquoi, un procès verbal à été dressé et une procédure à son encontre est lancée !

En agressant un Noiséen, en le menaçant, en l’intimidant, en tentant de lui voler ses notes de travail, Anne Déo a immédiatement fait l’objet d’un dépôt de plainte auprès du commissariat de police de Noisy-le-Sec.

Anne Déo, moins soucieuse de son image et de sa petite personne, plus humble, et un peu plus travailleuse (il y a tant à faire !) : tel est le souhait que nous lui formulons (mais n’oubliez pas de sortir la tête de vos dossiers et de venir vous divertir, de temps à autre, sur le site www.93sang30.com ! : peut être y trouverez-vous alors des informations sur la qualité de votre travail, il ne tient qu’à vous pour qu’elles soient élogieuses!).

En ce qui nous concerne, nous allons continuer à exercer notre droit d’expression et à suivre l’actualité politicienne de Noisy-le-Sec, que cela plaise ou non à Mme Déo ! Et nous parlerons d’elle, quand nous l’estimerons nécessaire !

PS: Combien de fautes d’orthogaphe avez-vous relevées dans cet article?…

Les commentaires sont fermés.