1er novembre 2008 : commémoration au cimetière !

Le Souvenir Français organisait dans toutes les villes de France aujourd’hui une commémoration en hommage de tout ceux morts pour la France. A Noisy-le-Sec, le comité a organisé une cérémonie officielle, ce samedi 1er novembre 2008. Elle a débuté quelques temps après 9h30, sous la pluie.

Pour se souvenir…

A cette occasion, une quête a également été organisée : elle vise à organiser des voyages de jeunes scolaires sur les lieux du souvenir et pour le maintien du devoir de mémoire auprès des Français. Cette quête permet également l’entretien de centaines de millions de tombes d’hommes et de femmes morts pour la France ainsi que l’entretien des monuments qui leurs sont élevés à leur mémoire.

Au delà de la seule quête organisée dans l’année, Monsieur Pignol, Président du Comité du Souvenir Français a rappelé l’importance de se souvenir et de participer à cette commémoration, mais également la transmission de la mémoire auprès des plus jeunes. L’école peut jouer un rôle important comme par ailleurs la nouvelle municipalité. Par ailleurs, le discours prononcé lors de la dernière commémoration du 8 mai 45 de notre Maire, Alda Pereira Lemaitre allait dans ce sens et laisse entrevoir de l’espoir pour le comité du Souvenir Français et les associations d’anciens combattants, qui de mois en mois voit l’effectif de leurs membres diminuer…

La municipalité doit montrer l’exemple

La municipalité de chaque commune se doit donc de jouer un rôle important ! Ne serait-ce que par leur présence ! Question de respect et d’honneur ! Parmi nos élus, étaient présents Mme Padiou, Mr Garnier, Melle Gouhier, Mr de Visscher, Mr le Renard, Mr Deleu, Mme Rivoire, Mr Gueye … Personnellement, je les remercie de leur présence à tous, d’avoir fait l’effort de venir et de montrer l’exemple.

Mme le maire s’est excusée personnellement par téléphone auprès du Président du Comité du Souvenir Français de ne pouvoir assister à cette commémoration. En revanche, encore une fois, une absence (injustifiée) a été remarquée, celle de Monsieur Helmut Bonnet, conseiller municipal (PS) en charge des Associations et des Anciens Combattants ! La semaine dernière déjà, il était inscrit aux abonnés absentslors de la cérémonie religieuse… Durant la semaine, il semble ne pas s’être manifesté.

Je m’interroge, je me demande pourquoi si je peux me permettre, il fait … le mort. Il ne faut pas qu’il soit surpris, si personne ne le connais, comme cela a été le cas, lors de l’anniversaire du bombardement du 18 avril 1944 de notre commune !

Les écoles peuvent jouer un rôle important

L’École aussi un rôle essentiel à jouer dans l’enseignement de l’histoire et la transmission de la mémoire auprès des enfants et des jeunes. En complément des enseignements, en particulier d’histoire-géographie, les journées commémoratives et les actions éducatives constituent des moyens privilégiés pour mener ce travail pédagogique. Les équipes éducatives peuvent s’appuyer sur l’ensemble des partenaires institutionnels et associatifs investis dans le travail de mémoire.

Voir les photos