Jean-Paul Lefebvre… C’est notre Donald Trump à nous… à Noisy-le-Sec

Mise à jour du 29/09/2016
Une fois de plus, le Parisien publie une photo du conseil municipal où on ne voit qu’une personne mis en avant : Jean-Paul Lefebvre qui pose ! Le Parisien n’ a t il donc AUCUNE autre photo pour illustrer les séances du CONSEIL MUNICIPAL de  notre ville sinon celle que leur envoie Jean-Paul Lefebvre ?
N’importe comment cette surexposition médiatique agace, y compris au sein des élus d’opposition de gauche ! En attendant, la récupération politique est flagrante et abjecte ! Même le préfet de la Seine-Saint-Denis lui a tourné le dos en ne donnant pas une suite favorable à ses demandes !

photoparisien2909

A l’ordre du jour du conseil municipal qui se tiendra ce soir une décision sera intéressante à suivre : le conseil municipal de Noisy le Sec va t il considérer que Miloud Gherras a été la cible d’une tentative d’assassinat dans le cadre de son mandat d’élu ou Non. La logique voudrait que non, que Miloud Gherras ne devrait pas bénéficier d’argent public via la protection fonctionnelle, mais nous verrons ce soir ce que le conseil municipal de Noisy le Sec décidera.

 

Dire que Jean-Paul Lefebvre c’est notre Nicolas Sarkozy, c’est abusé ! Certes, ils aiment tous les deux lancer des polémiques stériles, histoire d’occuper le terrain médiatique, ce qui a, en plus, pour sérieux avantage de ne pas parler d' »autres choses »… plus fâcheuses. Mais, si on devait comparer Jean Paul Lefebvre à un homme politique du moment, ce serait plutôt à Donald Trump, le candidat républicain américain : tout comme lui, il n’a peur de rien ! Même pas du ridicule !

Juste deux exemples pour illustrer cette comparaison, deux exemples que tout le monde a pu apprécier puisque ce sont des commentaires écrits et publiés par Jean-Paul Lefebvre en personne sur son propre mur Facebook :

Premier exemple : Voici la photo qu’il a publié, en ce début de mois de septembre 2016 : Oui, rien que cela ! A l’heure où la politique conduite par sa famille politique le PS est en déroute, Jean Paul Lefebvre n’hésite pas à se vanter à qui veut l’entendre qu’il se voit ministre alors qu’il n’a jamais gagné une seule élection en son nom propre !

jpl_ministre

Comme cela ne suffisait pas, il a cru bon rajouter le commentaire suivant : « Je suis comblé ! L’Intérieur ne m’aurait pas déplu. »

C’est sûr que si on regarde ce qu’il se passe à L’Intérieur du Parti Socialiste, y aurait de quoi écrire toute une collection de 7 ou 8 tomes, de quelques milliers de pages chacun… mais de cela, – l’état du PS à Noisy le Sec – bien entendu, Le Parisien, ne semble pas vouloir l’évoquer !

Deuxième exemple : 

Jean Paul Lefebvre a cru bon écrire un communiqué de presse et saisir à nouveau le Parisien, un organe (« de presse ») dont il est de toute évidence très proche et dont les accointances ne sont plus à démontrer tant on connait les relations « étroites » et « nauséabondes » qu’il a pu entretenir par le passé.
comjp2016

Ainsi le Parisien a repris,une fois de plus, son communiqué, sans se soucier de la grotesque tentative de récupération politique faîte par Jean Paul Lefebvre sur la tentative d’assassinat dont Miloud Gherras a fait l’objet pour des RAISONS PERSONNELLES et aucunement liées à sa fonction d’élu.

Les véritables raisons sont maintenant connues de tous et Jean Paul Lefebvre ne peut être que de mauvaise foi s’il affirme les ignorer.

unelublesse

Si Miloud Gherras s’est pris des balles dans les jambes au mois de juillet dernier,  c’est simplement, selon son auteur,  le seul moyen qu’il avait alors trouvé pour stopper la terreur et les pressions que menait Miloud Gherras dans la cité du Londeau, après que celui ci ait franchi une étape supplémentaire en intimidant directement le frère du présumé coupable. Celui ci va par ailleurs plaider la légitime défense face à celui qui apparemment terrorise tout le quartier du Londeau.

D’après mes investigations, même une concurrente de la société de Miloud Gherras  (et voisine) avait signalé au commissariat de Police de Noisy le Sec les comportements abusifs de MILOUD GHERRAS et avait déposé plainte pour « menace de mort ». Cette même victime a même témoigné contre Miloud Gherras au moment d’une autre affaire judiciaire, à la cour d’appel de Paris, au mois de janvier 2016 et dans laquelle Miloud Gherras a été sévèrement condamné une fois de plus par la justice. En effet puisqu’il a été condamné à une dizaine de semaines de  prison avec sursis et une forte amende pour violence conjugale auprès de son ex-épouse, qui, depuis a divorcé de lui.

Pour en revenir à la tentative d’assassinat instrumentalisée aujourd’hui par Jean Paul Lefebvre pour attaquer le Maire de la ville, : Les vraies raisons qui ont poussées un jeune entrepreneur à bout.. SONT AUJOURD HUI connues… Elles en disent long sur une facette méconnue de Miloud Gherras, qui pourtant, n’a pas hésité une minute de prendre sa plume depuis son lit d’hôpital pour accuser directement le Maire de Noisy le Sec à travers un communiqué de presse l’accusant de vouloir le faire « disparaître ». Le Maire a annoncé avoir déposé plainte contre les accusations fantasques de cet élu.

Depuis que le Parisien a repris le communiqué de Jean Paul Lefebvre,  celui ci n’hésite pas à en faire une large promotion sur les réseaux sociaux, quitte à publier plusieurs fois l’article du Parisien avec des commentaires différents, telle un trophée qu’il arbore tant il semble fier de son coup médiatique !

publef

Mais, Jean Paul Lefebvre a la mémoire courte. A-t-il déjà oublié qu’il avait intenté un recours au moment des élections municipales afin de faire ANNULER les résultats issus des urnes en argumentant qu’un élu de la majorité faisait obstruction à la démocratie et imposait un vote à l’entrée des bureaux de votes aux citoyens venus, justement, voter dans la cité du Londeau ?! Devinez justement quel était l’élu visé ? Miloud Gherras. Quelle drôle de coïncidence, non ?

D’ailleurs, à l’époque, qui d’autre Jean Paul Lefebvre pouvait il prendre pour cible autre que  Miloud Gherras, pour mieux attaquer le Maire vainqueur de l’élection ? Qui d’autre que Miloud Gherras, Jean Paul Lefebvre considérait probablement déjà à l’époque comme étant le maillon faible de l’équipe Rivoire ? Aujourd’hui, le départ de Miloud Gherras de la majorité renverse la grille de lecture et fait retourner la veste de Jean Paul Lefebvre, une fois de plus, et qui n’hésite pas, sans aucune vergogne à faire de la récupération politicienne avec ce misérable fait divers.

Pour lui, qu’importe la vérité !  Seul semble être important le fait de lancer des polémiques inutiles pour qu’on parle de lui. Et plus les provocations sont grandes, plus il se sent fort et invulnérable. Mais seuls les faibles d’esprit sont dupes de ses vaines et puériles tentatives de déstabilisations. Mais, même parmi eux, il  a désormais de très nombreux ennemis.

***

En cette rentrée politique 2016, il joue sa survie politique, surtout quant on voit la situation de la section du Parti Socialiste de Noisy-le-Sec. Il ne faut pas qu’il rate sa rentrée politique. Vous ne trouvez pas bizarre que Jean Paul Lefebvre sort son communiqué 48h avant le conseil municipal de rentrée ?! Il fallait qu’il tente un coup !

Et il a réussi ! Il voulait qu’on parle de lui ! C’est fait et j’accepte de jouer avec lui, tout comme le Parisien le fait puisque je fais ce qu’il attend de moi : je parle de lui au détriment de son principal adversaire et concurrent politique : Olivier Sarrabeyrouse.

jplpeur

En ce qui me concerne, je me demande encore pourquoi Jean Paul Lefebvre n’a t il été jamais exclu du Parti Socialiste ! Ses nombreuses et subtiles attaques contre le gouvernement issu de sa PROPRE famille politique et la mauvaise image qu’il renvoie de son parti ne sont ils pas de véritables motifs d’exclusion ? Mais s’il est exclu, où va t il migrer ?

Oui, à Noisy le Sec, nous avons bien notre Donald Trump à nous tellement Jean Paul Lefebvre a de points en commun avec lui. Pourtant la seule réelle différence, le seul élément qui ne sera jamais comparable,c ‘est le résultat que fera Donald Trump, le candidat des Républicains aux prochaines élections des Etats Unis : son résultat sera bien supérieur au très médiocre score réalisé par Jean Paul Lefebvre ! Rappelons que celui ci n’est pas surnommé « Monsieur 13% » pour rien en référence au score INFÉRIEUR de la réserve socialiste dans notre ville qui est de 15%, pour un candidat sous l’étiquette PS.

Jean Paul Lefebvre est aussi l’élu PS qui a cru bon remettre en cause la victoire de Valérie Pecresse en remettant en cause les résultats du scrutin aux dernières élections régionales. Mais ce « looser » politique professionnel, qui n’a jamais gagné UNE seule élection en son nom, ne craint plus le ridicule depuis longtemps.

Que nous réserve cette année de turbulence politique ? Jean Paul Lefebvre va t il encore voir  des hélicoptères fictifs se poser place Jeanne D’Arc de Noisy le Sec ? Va t il s’en prendre à la police municipale ? Combien de polémiques puériles va t’il lancer comme des départs de feu que peut lancer un pyromane ? Combien d’entre elles vont prendre ? Quoi qu’il en soit je souhaite une bonne rentrée à notre « Monsieur 13% » qui, il faut le reconnaitre à d’ores et déjà réussi sa rentrée politique sur le plan médiatique pour apparaître comme étant l’opposant politique numéro 1, loin devant Olivier Sarrabeyrouse, son principale adversaire et concurrent…. @ suivre.